Gardez le nucléaire en dehors de la Taxonomie Verte!

Après un intense lobbying d’acteurs pro-nucléaires, la Commission européenne a chargé son service scientifique JRC d’évaluer l’absence d’impact environnemental significatif du nucléaire, ouvrant la voie à un retour du nucléaire dans la liste des activités jugées durables par l’Union européenne.

Découvrez le rapport de l’Austrian Institute of Ecology qui montre les failles de cette conclusion du JRC en faveur de l’inclusion du nucléaire dans l’#EUTaxonomy.

Le règlement sur la taxonomie reconnaît comme vertes, ou “écologiquement durables”, les activités économiques qui apportent une contribution substantielle à au moins un des objectifs climatiques et environnementaux de l’UE, tout en ne nuisant pas de manière significative à l’un de ces objectifs.

 Quelle est la contribution de l’énergie nucléaire  ? ce que nous dit la rapport:

1. Atténuation du changement climatique? Si l’on tient compte de la longue liste de questions très problématiques (de l’extraction de l’uranium au problème non résolu de l’élimination des déchets), l’énergie nucléaire ne répond pas à l’approche “best-in-class” dans le secteur de l’énergie, car il existe des sources de production d’électricité dont les émissions de gaz à effet de serre sont encore plus faibles et qui n’ont pas d'”effets secondaires” comparables.

2. L’adaptation au changement climatique ? Les phénomènes météorologiques extrêmes, les incendies, l’élévation du niveau de la mer et le réchauffement de la température de l’eau augmentent tous le risque d’accident nucléaire. 40 % des centrales nucléaires en Europe ont déjà connu des problèmes de refroidissement en raison des températures élevées.

3. La transition vers une économie circulaire ? Ca va être compliqué… Une solution sûre pour les déchets radioactifs n’a pas été trouvée au cours des 70 années d’existence de l’énergie nucléaire

4. Utilisation durable et protection des ressources en eau et des ressources marines ? Après le déversement historique de déchets nucléaires en mer, Il convient d’attirer l’attention sur le projet de rejet d’eau contaminée provenant de l’accident de Fukushima dans l’océan Pacifique.

5. Prévention et contrôle de la pollution ? Depuis le tout début, l’utilisation de l’énergie nucléaire a créé d des dommages importants à l’homme et à l’environnement: les zones fortement polluées par les essais d’armes atomiques ou les accidents nucléaires,  les mines d’uranium abandonnées avec d’énormes résidus, aucun projet de récupération des déchets nucléaires immergés dans la mer,…

6. La protection et la restauration de la biodiversité et des écosystèmes ? Comme sur les humains, les rayonnements ont également des effets sur la flore et la faune. L’énergie nucléaire a fait et fait encore beaucoup de tort aux objectifs environnementaux.

Gardez le nucléaire hors de la Taxonomie !

Le rapport : http://ecology.at/files/pr922_1.pdf

Articles similaires :

Commenter

Protected by WP Anti Spam
Par Michèle Rivasi

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter