Inclusion du nucléaire et du gaz dans la taxonomie : 65 députés européens s’y opposent dans une lettre ouverte

Ce mercredi 19 janvier 2022, une lettre signée par 65 députés européens a été adressée aux ministres chargés de l’Energie des 27 Etats membres afin de s’opposer à la taxonomie telle qu’elle a été pensée dernièrement par la Commission européenne.

Ils se disent « préoccupés ». Ces 65 eurodéputés, dont Michèle Rivasi, réclament, à travers une lettre ouverte, une taxonomie crédible et fondée sur la science. Aujourd’hui, cette taxonomie dite « Verte » pourrait inclure le nucléaire et le gaz comme « activités de transition ». Ils rappellent que ces énergies ne sont ni durables ni compatibles avec les principes énoncés dans le règlement sur la taxonomie.

Ce document officiel a été envoyé aux ministres chargés de l’Energie des 27 Etats membres afin de faire entendre leurs inquiétudes et leur ferme opposition à ce projet allant à l’encontre de l’urgence climatique. (English version bellow)

Cette action s’inscrit dans un contexte de forte mobilisation. En effet, ce même jour, alors que le président Emmanuel Macron s’apprêtait à prononcer les grandes priorités de la présidence française du Conseil de l’Union européenne devant le Parlement européen à Strasbourg, une grande manifestation franco-allemande anti-nucléaire a eu lieu place Kléber.

Michèle Rivasi, figure anti-nucléaire, était présente aux côtés des manifestants, collectifs et associations. Elle s’est exprimée à ce sujet :

Pour rappel, le 31 décembre dernier, la Commission européenne avait envoyé, en catimini, aux États membres sa proposition qui classe le gaz fossile et l’énergie nucléaire comme des “investissements durables.

Au fait, c’est quoi la taxonomie ?

English version :

Articles similaires :

Commenter

Protected by WP Anti Spam
Par Michèle Rivasi

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter