Impact de la 5G : Suite à ma demande, le Parlement Européen va mener sa propre évaluation des risques sanitaires et environnementaux

Communiqué de presse
Le 25 janvier 2020
Michèle Rivasi, député européenne Verts/ALE

Impact de la 5G
Suite à ma demande, le Parlement Européen va mener sa propre évaluation des risques sanitaires et environnementaux

Samedi 25 janvier, des manifestations sont prévues dans de nombreux pays dans le cadre de la première Journée mondiale de protestation contre la 5G. A l’occasion de cette journée de mobilisation internationale, l’eurodéputée EELV spécialiste des pollutions électromagnétiques Michèle Rivasi rappelle les cinq raisons de dire non à la 5G et confirme l’engagement du Parlement Européen à mener sa propre évaluation du risque sanitaire et environnemental de la 5G.

Santé, biodiversité, surveillance, surconsommation énergétique, pollution de l’atmosphère terrestre… La généralisation de la 5G pose un certain nombre de questions importantes mais laissées de côté par les promoteurs de cette nouvelle technologie sans fil, qui justifient aujourd’hui de dire « Non à la 5G ! » selon 5 grandes raisons que j’explique dans une video (1).

JE DEMANDE UN MORATOIRE EUROPEEN SUR LE DEPLOIEMENT DE LA 5G
J’interpelle la Commission Européenne à ce sujet depuis plusieurs mois : nous avons besoin de plus d’études d’impact, en particulier environnementales et sanitaires. Quel effet aura la 5G sur le monde vivant ?, c’est la grande inconnue. (2) Arrêtons la fuite en avant et la politique du déni, regardons les conséquences de nos choix technologiques. Sans études d’impact impartiales, objectives et indépendantes des seuls intérêts économiques de l’industrie, nous, les politiques avons le devoir d’appliquer le principe de précaution à la 5G. Nous avons besoin d’un moratoire européen sur le déploiement de la 5G, le temps d’obtenir les garanties nécessaires.

LA 5G, UN IMPACT GLOBAL GRAVEMENT SOUS-ESTIME ?
Les ingénieurs, les experts du climat, les astronomes alertent aussi sur l’impact climaticide de la surconsommation d’énergie que la multiplication par 10 des antennes et capteurs de la 5G et de l’Internet des objets suppose (3), et sur les risques d’interférences micro-ondes provoquées par l’ajout des ondes 5G et autres à venir dans l’atmosphère terrestre. (4) La menace est tellement sérieuse pour notre planète que plus de 600 astronomes du monde entier appellent les gouvernements à garantir de toute urgence un ciel dégagé de ces nouvelles pollutions électromagnétiques. (5)

LE PARLEMENT EUROPEEN VA PRODUIRE SA PROPRE EVALUATION DES RISQUES
Face à l’absence des études d’impact sur le vivant et l’environnement que je réclame à la Commission depuis un an, le Parlement Européen a décidé de se saisir de cette question via son panel STOA, qui traite des orientations scientifiques et des technologies futures et dont je suis membre pour les Verts/ALE. Suite à ma demande et celles d’autres eurodéputés, une première rencontre sur l’impact sur la santé et sur l’environnement de la 5G est ainsi programmée le 28 avril 2020, au Parlement Européen à Bruxelles.

Il est temps, ensemble, de nous réapproprier nos choix technologiques, de ne pas laisser l’industrie imposer ses plans qui nous concernent tous, et d’avoir une large discussion, ouverte et responsable sur ces questions cruciales touchant au bien commun et à l’intérêt général.

(1) « Cinq Raisons de dire Non à la 5G » https://bit.ly/3aJH95I 
(2) Évaluation de l’impact biologique et sanitaire de la 5G,Question écrite du 27 mars 2019 http://bit.ly/Rivasi_Impact_5G
(3) « La 5G est-elle vraiment utile ? », Tribune de Jean-Marc Jeancovici et Hughes Ferreboeuf, Le Monde, 10 janvier 2020
(4) « La 5g menace les prévisions météo », Nature / Courrier international, 30 avril 2019
(5) « Safeguarding the astronomical sky », Appeal by Astronomers, 9 janvier 2020 https://astronomersappeal.wordpress.com

Articles similaires :

Commenter

Protected by WP Anti Spam
Par Michèle Rivasi

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter