A A

Conflits d’intérêts au sommet de la Commission : l’appel du Médiateur européen doit être entendu et respecté

23 Sep 2014

Communiqués, Medias

Après avoir été saisi par plusieurs ONG, le médiateur européen vient de déclarer aujourd’hui que la Commission européenne devait absolument prendre des mesures plus fermes à l’encontre de la pratique des « revolving doors », cette mauvaise habitude exercée au plus haut niveau des instances européennes de passage entre public et privé, entraînant la multiplication des conflits d’intérêt.

Pour Michèle Rivasi, responsable de la délégation Europe Écologie au Parlement européen : « Ce verdict du Médiateur européen tombe à point nommé, à quelques jours de l’audition des futurs commissaires par les eurodéputés. Notre groupe des Verts est d’ores et déjà très méfiant à l’égard de plusieurs d’entre eux qui, de par leurs activités plus ou moins récentes dans le privé, risquent de se voir être en conflit d’intérêts avec leur nouveau portefeuille.

Quant aux Commissaires qui quittent actuellement leur fonction, il est primordial de les dissuader de mettre leurs connaissances, compétences et réseau au service d’intérêts privés. Une période de transition d’un an et demi doit être respectée a minima, comme l’oblige le code de conduite des Commissaires (1). Cette période est relativement courte alors même que les Commissaires bénéficient d’une confortable indemnité dans les trois années suivant leur fin de fonction : elle devrait être logiquement alignée sur cette période de compensation. Et les Commissaires qui ne respectent pas ces règles – comme ce fut le cas avec Günter Verheugen (Entreprise et Industrie) ou Charlie McCreevy (Marché Intérieur) – doivent être sanctionnés durement.

Cette pratique hypocrite de la défense des intérêts privés au détriment de l’intérêt général européen est insupportable et contribue au désamour de plus en plus important de l’Europe. Les eurodéputés écologistes félicitent donc le Médiateur pour cette décision sensée et opportune. Les institutions européennes doivent être au service de l’ensemble des européens, pas du business. Nous saurons utilement le rappeler aux candidats commissaires qui devront être parfaitement clairs s’ils veulent obtenir leur poste ».

(1) http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/pdf/code_conduct_en.pdf

Articles similaires :

Tags: , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives