crédits photo: PHILIPPE TURPIN / PHOTONONSTOP

Les députés européens se joignent à l’appel des scientifiques pour mettre en œuvre l’étiquetage nutritionnel Nutri-Score dans l’UE

Lettre officielle des MEPs

Bruxelles, le 29 avril 2021

Nous, les députés soussignés du Parlement européen (eurodéputés), nous joignons à l’appel de 398 scientifiques européens et 30 associations d’experts demandant à la Commission européenne d’adopter Nutri-Score en tant qu’étiquette nutritionnelle front-of-pack (FOPNL) harmonisée et obligatoire dans toute l’Europe.

Afin d’aider les consommateurs à faire des choix alimentaires soucieux de leur santé, la Commission européenne a a annoncé dans sa Stratégie de la Ferme à la Table l’adoption prévue d’un FOPNL obligatoire avant la fin de 2022.

Aujourd’hui, le label le plus discuté est le Nutri-Score, qui a pourtant été adopté par plusieurs Etats membres: France, Belgique, Allemagne, Espagne, Luxembourg et Pays-Bas. Néanmoins, la discussion sur l’adoption d’un système sur la base de son bagage scientifique est perturbé par des intérêts commerciaux.

De puissants lobbies, soutenus par certains États membres, ont utilisé des déclarations trompeuses pour discréditer et contrebalancer le choix du Nutri-Score. Ces lobbies affirment que les informations fournies par l’étiquetage actuel avec la valeur nutritive de l’arrière de l’emballage sont suffisantes, ou soutiennent une autre étiquette monochrome basée sur des chiffres censée être «neutre». (le «système d’étiquetage des batteries NutrInform» qui n’est étayé par aucune preuve scientifique

Avec un adulte européen en surpoids ou obèse sur deux, une action énergique est nécessaire pour aider à endiguer la marée de cette crise de santé publique. Seules les preuves scientifiques doivent guider les décisions politiques dans le domaine du public santé. Le communiqué publié par des scientifiques le 16 mars 2021 souligne que Nutri-Score est développé par des chercheurs académiques sans aucun conflit d’intérêts.

Nutri-Score est la seule étiquette nutritionnelle sur le devant de l’emballage en Europe qui a fait l’objet de plus de 40 études scientifiques publiées dans des revues scientifiques internationales à comité de lecture, démontrant son efficacité, sa pertinence et utilité pour les consommateurs et la santé publique, ainsi que sa capacité à surpasser d’autres labels existants ou labels soutenus par des groupes de lobbyistes.

Dans l’intérêt à la fois des consommateurs et de la santé publique, nous appelons à un label basé sur des et des preuves scientifiques transparentes et être libre d’intérêts commerciaux comme le Nutri-Score.

Michèle Rivasi (France, Greens/EFA)
Eric Andrieu (France, S&D)
Frédérique Trillet-Lenoir (France, Renew)
Anja Hazekamp (Netherlands, The Left)
Sylvie Guillaume (France, S&D)
Damien Carême (France, Greens/EFA)
Hilde Vautmans (Belgium, Renew)
Marc Angel (Luxembourg, S&D)
Manu Pineda (Spain, The Left)
François Alfonsi (France, Greens/EFA)
Sira Rego (Spain, The Left)
Milan Brglez (Slovenia, S&D)
Francisco Guerreiro (Spain, Greens/EFA)
Aurore Lalucq (France, S&D)
Emmanuel Maurel (France, The Left)
Phillippe Lamberts (Belgium, Greens/EFA)
Cyrius Engerer (Malta, S&D)
Pascal Durand (France, Renew)
Benoît Biteau (France, Greens/EFA)
Manuela RIpa (Germany, Greens/EFA)
David Cormand (France, Greens/EFA)
Gwendoline Delbos-Corfield (France, Greens/EFA)
Karima Delli (France, Greens/EFA)
Claude Gruffat (France, Greens/EFA)
Yannick Jadot (France, Greens/EFA)
Caroline Roose (France, Greens/EFA)
Mounir Satouri (France, Greens/EFA)
Marie Toussaint (France, Greens/EFA)
Salima Yenbou (France, Greens/EFA)
Tilly Metz (Luxembourg, Greens/EFA)

Articles similaires :

Commenter

Protected by WP Anti Spam
Par Michèle Rivasi

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter