A A

Conférence de presse à Marseille : Procès PIP, plus jamais ça?

16 Mai 2013

Communiqués, Medias

Marseille, le 16 mai 2013

Alors que s’achève le procès des prothèses mammaires PIP, Michèle Rivasi, députée européenne Vice présidente du groupe des Verts au Parlement européen a donné la parole aux victimes de ce scandale au cours d’une conférence de presse ce 16 mai à Marseille, en présence de leur avocat, Me Philippe Courtois.

« Le procureur de la République a requis quatre ans de prison ferme à l’encontre de Jean-Claude Mas, mais pour les victimes, ce n’est pas assez par rapport à ce qu’elles ont enduré. Ces femmes ont terriblement souffert de complications médicales lorsque leurs prothèses se sont rompues et quand le gel de silicone non médical s’est dispersé dans leurs corps! »

L’eurodéputée souligne : « C’est pourquoi l’Europe travaille actuellement sur des textes qui devraient permettre d’éviter toute nouvelle fraude dans le secteur des dispositifs médicaux (1). C’est un sujet qui est terriblement d’actualité. Alors qu’Angelina Jolie révèle avoir subi une double mastectomie pour prévenir un risque très élevé de cancer du sein et des ovaires, on peut s’attendre à une forte augmentation d’opérations, mais au profit surtout des industries qui fabriquent les prothèses mammaires. Un autre secteur se voit également ravi : la société américaine Myriad Genetics qui fabrique des tests de dépistage du cancer du sein. Quand on sait que ces tests sont vendus plus de 3 000 dollars pièce, on peut se poser la question : à qui profite le crime? Rappelons aussi que cette société est poursuivie par des défenseurs des libertés civiles et des scientifiques pour avoir voulu breveter le vivant (2) ».

Les textes européens sur les dispositifs médicaux et la sécurité des patients devraient être votés en septembre prochain en plénière.

(1) Voir pièces jointes sur le droit européen
(2) l’institut Curie est parvenu à remettre en cause le monopole de Myrad genetics sur les tests BRCA1 et BRCA2 en démontant le brevet européen en 2001. Le Dr Dominique Stoppa-Lyonnet a mené la fronde. Mais l’Office européen des brevets a finalement opéré un revirement en 2008: plus de la moitié des mutations des gènes BRCA1 et BRCA2 restent la « propriété » exclusive de l’université de l’Utah, qui a récupéré les brevets de Myriad Genetics. Le monopole est toujours effectif à 100% dans la plupart des pays du monde. L’institut Curie a depuis développé son propre test, mais la situation juridique est incertaine depuis le jugement de l’OEB…Tout le dossier sur le site de l’institut Curie

Pour un historique du test BRCA1 et des enjeux de la médecine personnalisée (brevets des gènes prédisposants notamment), une étude de cas de 12 pages

Articles similaires :

Tags: , ,

One Response to “Conférence de presse à Marseille : Procès PIP, plus jamais ça?”

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives