A A

Articles de la categorie Dans le Sud-Est

Soutien à la Marche des Cobayes

23 avril 2018

Laissez un commentaire !

Soutien à la Marche des Cobayes

Soutien à la Marche des Cobayes pour la santé environnementale du 1er mai au 30 juin 2018

Electro-hypersensibilité : il est temps d’informer, de former et de rechercher sans attendre!

Communiqué de presse Electrohypersensibilité : il est temps d’informer, de former et de rechercher sans attendre La biologiste et députée européenne Michèle Rivasi s’est rendue à l’invitation de l’ANSES pour la présentation du rapport d’expertise sur l’électrohypersensibilité. Présidente de l’association Zones Blanches, qui prépare l’ouverture d’un centre de séjour et de recherches consacré aux électrohypersensibles, […]

Dépêche AFP : Ondes électromagnétiques: projet d’une première zone blanche dans les Hautes-Alpes

4 mai 2017

2 Commentaires

Une petite commune des Hautes-Alpes, soutenue par la députée européenne EELV Michèle Rivasi, a annoncé mercredi son souhait de créer la première zone blanche de France, afin d’accueillir des personnes se disant hypersensibles aux ondes électromagnétiques.

Procès Erri de Luca / Lyon-Turin: une première victoire, la mobilisation continue pour le « sabotage » de ce grand projet inutile

19 octobre 2015

Laissez un commentaire !

Procès Erri de Luca / Lyon-Turin: une première victoire, la mobilisation continue pour le « sabotage » de ce grand projet inutile

Le tribunal de Turin a relaxé aujourd’hui Erri de Luca après que le parquet ait requis une peine de huit mois de prison pour « incitation au sabotage » du chantier du tunnel ferroviaire Lyon-Turin.

Catastrophe des boues rouges en Hongrie – Les rejets industriels toxiques doivent être encadrés et les industriels responsabilisés

8 octobre 2015

Laissez un commentaire !

Il y a cinq ans, la Hongrie connaissait l’une de ses pires catastrophes industrielles : les effluents toxiques d’une usine d’aluminium avaient causé des ravages après la rupture d’une digue d’un bassin de décantation. Cinq ans après, le Parlement européen a débattu et acté les leçons retenues de cette catastrophe, par le biais d’une question orale et d’une résolution.

Réserve Naturelle de Scandola en Corse : lettre au président de la Collectivité Territoriale de Corse

20 juillet 2015

Laissez un commentaire !

Monsieur le Président,

Nous souhaiterions attirer votre attention au sujet de la réserve naturelle de Scandola.

Comme vous le savez, cette réserve exceptionnelle, somptueux écrin, riche de sa biodiversité faunistique et floristique, contribue à l’image de nature préservée de la Corse depuis de nombreuses années.

Lettre ouverte auprès du 1er Ministre sur le Lyon-Turin

16 juillet 2015

Laissez un commentaire !

Monsieur le Premier Ministre,
Je tiens tout d’abord à vous remercier d’avoir pris la peine de me faire recevoir avec Monsieur Daniel IBANEZ qui m’accompagnait par votre Conseiller Transports lors de ma venue lundi 13 juillet à l’Hôtel de Matignon.
J’étais venue interroger Messieurs DESTOT et BOUVARD qui étaient venus vous remettre leur rapport sur les nouveaux financements pour le projet Lyon-Turin. Je recherchais des précisions et clarifications après avoir eu connaissance par la presse du contenu de leur unique recommandation : créer une taxe poids lourds.

Dossier de presse: Oui au fret ferroviaire! Non à un projet inutile de 26 milliards d’euros!

25 février 2015

Laissez un commentaire !

Dossier de presse réalisé pour la conférence de presse du 25 Février 2015, réunissant des eurodéputés des groupes Verts/ALE, GUE/NGL et du Mouvement 5 étoiles, opposés au financement de ce grand projet inutile et imposé.

Lettre de l’OLAF annonçant l’ouverture d’une enquête sur le projet de LGV Lyon-Turin

6 février 2015

Laissez un commentaire !

Voici la lettre reçue par recommandé le 5 février 2015. Certaines informations confidentielles et stratégiques ont volontairement été censurées.

LGV Lyon-Turin : l’office anti-fraude européen ouvre une enquête sur la base des preuves apportées par les opposants

5 février 2015

24 Commentaires

Ultime rebondissement dans le projet controversé de Ligne à Grande Vitesse entre Lyon et Turin, l’OLAF (Office anti-fraude européen) a décidé d’ouvrir une enquête suite à la saisine effectuée par Michèle RIVASI et Karima DELLI (députées européennes EELV).

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

    La gouvernance de l’Union de l’énergie est un bel exemple de réussite européenne:

    Vidéo Europarl TV:

    Réaction de Michèle Rivasi sur la Stratégie climat 2050 de la Commission européenne:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives