La déforestation explose à travers le monde, l’Europe doit cesser d’être complice des importateurs de bois illégal !

Ce lundi 15 juin, la Commission Développement du Parlement européen a adopté son avis sur la Communication de la Commission européenne « Renforcer l’action de l’UE en matière de protection et de restauration des forêts de la planète ».

La déforestation s’est encore accélérée dans le monde en 2019, avec plus de 24 millions d’hectares disparus. L’Europe doit adopter une nouvelle législation de toute urgence car l’actuelle ne fonctionne pas.

Michèle Rivasi, eurodéputée membre de la Commission du Développement commente :

« Les entreprises du secteur du bois connaissent parfaitement leurs obligations mais aussi les failles du système actuel. Résultat ils utilisent des pays comme la Croatie, nouvel arrivant de l’UE aux pratiques douanières encore faibles, pour faire arriver de Birmanie ou de l’Amazonie brésilienne du bois illégalement abattu.

Le bois est ensuite envoyé aux Pays-Bas, en France ou en Belgique car actuellement, seule la compagnie qui met le bois sur le marché européen pour la première fois est tenue d’en vérifier la provenance. Ensuite cette responsabilité se dilue et l’information disparaît.

Les banques européennes, dont le Crédit Agricole pour la France, participent à ce détournement de la législation européenne. Elles ont fourni plus de 2 milliards de dollars ces dernières années aux trois grandes entreprises brésiliennes de viande de bœuf liées à la déforestation : JBS, Minerva et Marfrig.

Pour moi, la nouvelle législation européenne doit absolument s’appliquer à tous les acteurs économiques, y compris les acteurs financiers. Et s’accompagner d’un mécanisme d’application rigoureux, comprenant des sanctions efficaces, proportionnées et dissuasives en cas de non-respect. J’attends de la Commission européenne une proposition de nouvelle législation à la hauteur des enjeux sous peine de se rendre complice des détournements actuels ! »

Complément d’info :

L’enquête du 4 juin 2020 de Unearthed sur les banques européennes finançant les géants brésiliens de la viande liés à la déforestation amazonienne :  https://unearthed.greenpeace.org/2020/06/04/amazon-deforestation-banks-investors-meat-companies/

L’enquête de mai 2020 de  l’ONG britannique EIA (Environmental Investigation Agency) sur l’’importation illégale du teck de la Birmanie : https://eia-international.org/wp-content/uploads/EIA-report-The-Croatian-Connection-Exposed-spreads.pdf

Reuters de mars 2020  sur l’importation illégale du bois de l’Amazonie brésilienne: https://www.reuters.com/article/us-brazil-environment-lumber-exclusive/exclusive-brazil-exported-thousands-of-shipments-of-unauthorized-wood-from-amazon-port-idUSKBN20R15X

Articles similaires :

Commenter

Protected by WP Anti Spam
Par Michèle Rivasi

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter