(c) CEDRA

Unitech est un problème national!

Lundi 8 juin, la préfecture de Haute-Marne a annoncé l’autorisation d’exploitation d’Unitech, un projet de blanchisserie nucléaire à Suzannecourt proche de Bure. Ce projet prévoit, d’ici 2021, de laver les 500 tonnes annuelles de linge contaminé de l’usine de retraitement Orano de La Hague. A terme, la totalité des tenues portées par les ouvriers du nucléaire de France pourrait atterrir ici. Le site pourrait aussi accueillir une activité de décontamination et d’entreposage de conteneurs qui émettrait quinze fois plus de polluants radioactifs que la laverie. 

Réaction de Michèle Rivasi, députée au Parlement européen et co-fondatrice de la Criirad:

” Unitech est un problème national, nous devons tous nous mobiliser. Cette autorisation est un soutien aux intérêts privés d’un industriel contre la protection de l’environnement et la santé publique. Les rejets chimiques et radioactifs de l’usine se déverseraient dans la rivière Marne et la nappe phréatique sous-jacente, dans un secteur vierge de toute pollution. Ce sont des milliers de litres d’eau potentiellement chargés en phosphates, nitrates, métaux lourds et matières radioactives qui seraient déchargés.

Avec le nucléaire, il n’y a plus de démocratie. Cette autorisation méprise la consultation publique. Et, comme à Bure, on va se retrouver avec une oppression démesurée contre des militants, qui se battent pour protéger notre environnement et qu’on fait passer pour des terroristes. L’autorisation ne doit pas abattre la lutte des opposants. Je soutiens les associations pour déposer un recours contre cette décision préfectorale.

Nous devons continuer à nous mobiliser. Cette autorisation est un soutien au projet fou de Bure et à l’industrie nucléaire. C’est sur la sobriété et efficacité énergétique qu’il faut se concentrer, et arrêter de soutenir le nucléaire et ses projets aberrants.”

Articles similaires :

Commenter

Protected by WP Anti Spam
Par Michèle Rivasi

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter