A A

Sécurité alimentaire: le Parlement européen refuse de protéger la population en cas d’accident nucléaire

09 juil 2015

Communiqués, Medias

Le Parlement européen s’est prononcé aujourd’hui sur la proposition de règlement du Conseil fixant les niveaux maximaux admissibles de contamination radioactive pour les denrées alimentaires et les aliments pour bétail après un accident nucléaire ou dans toute autre situation d’urgence radiologique. Ce texte fixe les seuils de contamination radioactive acceptable dans l’alimentation en cas d’accident nucléaire en Europe.

Réaction de Michèle RIVASI, Vice-Présidente du groupe Verts/ALE et cofondatrice de la CRIIRAD, à l’issue des votes:

« Jusqu’à aujourd’hui, pour tout ce qui touche au nucléaire, ce sont les États membres qui décident, seuls: le Parlement ne peut que commenter, donner un avis, qui est loin d’être respecté. Les eurodéputés n’ont jamais eu la codécision car la base juridique utilisée par la Commission européenne dans ses propositions législatives est le traité antidémocratique Euratom et non le traité de Lisbonne. Nous avons donc déposé un amendement pour que le Parlement obtienne la codécision et il a été adopté.

Par ailleurs, le rapport établissant les scénarios au sujet de la contamination (effectué par les experts d’Euratom) minimise complètement les risques en cas d’accident nucléaire. Celui-ci est entaché de contradictions et d’incohérences. Malgré notre demande de rencontrer les experts d’Euratom lors de la préparation du rapport parlementaire, il n’a pas été possible de les rencontrer ni de connaître leur identité. Un scandale en matière de transparence: comment se fier à des normes édictées par des experts dont on ne connaît pas le parcours ni les éventuels conflits d’intérêts?

Si demain l’Union européenne est confrontée à un accident nucléaire, la population ne sera pas protégée avec les seuils proposés par la Commission: ils sont beaucoup trop laxistes. Nous avons demandé à diviser par 10 ces valeurs mais la majorité des parlementaires ne nous a pas suivis, ce qui est grave.

En cas d’accident, celles et ceux qui ont voté contre notre amendement qui aurait permis de renforcer drastiquement les normes devront en répondre devant les Européennes et les Européens qui les ont élus. »

Liens utiles:
- fiche de procédure: http://www.europarl.europa.eu/oeil/popups/ficheprocedure.do?lang=fr&reference=2013/0451%28NLE%29
- amendements déposés en plénière: http://www.europarl.europa.eu/plenary/fr/report-details.html?reference=A8-0176-2015
- la pétition de la CRIIRAD: http://criirad-protegeonsnotrealimentation.wesign.it/fr


Articles similaires :

Tags: , ,

2 Responses to “Sécurité alimentaire: le Parlement européen refuse de protéger la population en cas d’accident nucléaire”

  1. morel anne dit :

    Le pire des poisons ne nous alarme pas !

Leave a Reply


8 + = dix

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

les tendances de l'industrie et le développement et la dynamique du marché de la croissance de ceux qui conduisent et l'inhibition de l'industrie a également été élaboré dans le rapport. analyse SWOT de leader Replique Montre des marques telles que Replique Montre Rolex, Cartier, Omega et Replique Montre Breitling renforce le paysage concurrentiel qui comprend des informations précieuses sur la finance de grandes marques horlogères suisses. Nous vous fournissons les derniers rapports d'études de marché sur les marchés mondiaux, les industries clés, les entreprises de premier plan, les nouveaux produits et les dernières répliques de montres industrie et Louboutin Pas Cher tendances.

Archives