A A

MEDIATOR : EVA JOLY & MICHELE RIVASI DEMANDENT UNE ENQUETE ADMINISTRATIVE SUR L’AGENCE EUROPEENNE DES MEDICAMENTS

 

Paris, le 16 février 2011

MEDIATOR : EVA JOLY & MICHELE RIVASI DEMANDENT UNE ENQUETE ADMINISTRATIVE  SUR L’AGENCE EUROPEENNE DES MEDICAMENTS

Le 18 décembre 2009, un mois après la décision de l’AFSSAPS en France, l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a recommandé le retrait du marché des médicaments à base de benfluorex dans l’Union Européenne. Pourtant, dès 1998, le benfluorex et les effets néfastes du Mediator ont fait l’objet de nombreuses discussions au sein de l’EMA.

Comment expliquer l’enlisement du dossier benfluorex-Mediator au sein de l’EMA entre 1999 et 2003 ? Pourquoi l’alerte du rapport italien de 1999 n’a-t-elle abouti qu’à un simple courrier d’interrogations ? Comment expliquer que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) n’exige pas, dès 2001, de la part du laboratoire Servier plus d’avancées concrètes dans la poursuite d’une étude promise en 1999 ? Pourquoi aucune demande d’arbitrage n’a été faite par l’un ou l’autre des Etats membres ?

Le rapport de l’IGAS publié en France en janvier 2011 révèle comment plusieurs postes clés touchant à la pharmacovigilance et à l’évaluation des médicaments à usage humain au sein de l’EMA ont été occupés par des français représentant l’AFSSAPS et l’Etat français.

 

« Les représentants de l’AFSSAPS au sein de l’EMA ont-ils usé de leur influence pour éviter de nuire au laboratoire Servier ? Faut-il parler de complaisance ? De collusion ? De corruption ? De prise illégale d’intérêts ? » demandent les eurodéputées Eva Joly et Michele Rivasi de Europe Ecologie Les Verts (EELV).

« C’est pour répondre à ces questions et aux soupçons entourant le scandale du Mediator  que nous avons demandé à l’OLAF (Office européen de Lutte AntiFraude) d’enquêter sur les éventuels conflits d’intérêts nationaux ayant pu présider à des décisions ou manque de décisions ayant pu avantager l’entreprise française Servier. La santé publique européenne a besoin de faire toute la transparence sur des pratiques contraires à l’intérêt des citoyens de l’Union. »

(Crédits photo: Fred Tanneau/AFP)

Articles similaires :

Tags: , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives