A A

OIN: Les pourfendeurs de « Béton-Vallée »

Les pourfendeurs de « Béton-Vallée », article paru le 14 novembre 2012 dans L’Express – SPÉCIAL NICE

La formule « Eco-Vallée » les fait rire jaune. Pour eux, la méga-opération d’aménagement mériterait de s’appeler « Béton-Vallée »… Le collectif « OIN Plaine du Var : pour un débat citoyen », fondé en avril 2011, agrège des associations et des militants aux préoccupations souvent environnementales. Leur principal combat : défendre une agriculture qu’ils disent condamnée. « Notre opposition à la façon dont est imposée l’OIN – sans aucune concertation – nous rassemble également », souligne la coordinatrice Nadège Bonfils, encartée par ailleurs à Europe Ecologie-les Verts (EELV). Combien de bataillons ? 500 sympathisants et une cinquantaine de membres actifs revendiqués. Des élus, comme les écologistes Michèle Rivasi, députée européenne, et Annabelle Jaeger, conseillère régionale, ont participé à plusieurs réunions du collectif. « Il rassemble des gens de qualité, mais manque de structuration », considère Patrick Allemand, vice-président (PS) du conseil régional Paca.

« De l’agitation politicienne, juge Christian Tordo (divers droite), président de l’Etablissement public d’aménagement de la plaine du Var. Ces opposants nous dressent un procès d’intention sur le bétonnage : Eco-Vallée démarre à peine. » Peuvent-ils enrayer le projet ? Pas sûr. En parallèle de manifestations – devant le chantier du Grand Stade ou lors de réunions publiques -, le collectif apporte néanmoins une aide juridique à des familles menacées d’expulsion. Et Nadège Bonfils de se féliciter : « Sur le tracé de la voie de 40 mètres notamment, on ralentit les plans d’Estrosi ! »

Articles similaires :

Tags: , , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives