A A

Soutien à Erri de Luca, lanceur d’alerte et « saboteur » utile au débat d’idées

27 Jan 2015

Communiqués, Medias

Mercredi 28 Janvier s’ouvre le procès à Turin en Italie de l’écrivain Erri de Luca, accusé d’incitation au sabotage pour avoir dit qu’il fallait « saboter le chantier du tunnel ferroviaire Lyon-Turin ». Il encourt 5 ans de prison.

Suite à ses déclarations et à la plainte déposée par Lyon Turin Ferroviaire, il a publié un pamphlet au titre lourd de sens : La parole contraire. Dans ce livre, il affirme que « Les procureurs exigent que le verbe “saboter” ait un seul sens. Au nom de la langue italienne et de la raison, je refuse la limitation de sens. Il suffisait de consulter le dictionnaire pour archiver la plainte sans queue ni tête d’une société étrangère. J’accepte volontiers une condamnation pénale, mais pas une réduction de vocabulaire»

Dans un contexte où nos dirigeants européens ont marché ensemble à Paris il y deux semaines pour défendre la liberté d’expression, les eurodéputés Karima DelliMichèle Rivasi et Jose Bové, tiennent à marquer leur soutien envers l’écrivain.

Pour eux, « Ce lanceur d’alerte est poursuivi pour délit d’opinion, pour museler sa liberté de s’indigner. Nous avons besoin d’intellectuels culottés prêts à se lancer dans la désobéissance citoyenne quand le bien commun est menacé ».

Pour Karima DelliMichèle Rivasi et Jose Bové :

« Erri de Luca, en tant qu’intellectuel, a utilisé sa parole, ses écrits et son engagement pour exprimer son opinion et aider à défendre les citoyens et citoyennes qui se battent contre le projet Lyon-Turin Aujourd’hui, le condamner en justice reviendrait à saboter notre droit d’expression à toutes et à tous.

Nous aussi, en tant que parlementaires européens, nous utilisons nos moyens, politiques, législatifs, pour « saboter » dans le cadre institutionnel, un projet qui va contre l’intérêt économique, social et environnemental des européens ; c’est la force de notre conviction, et c’est la démocratie et l’opinion qui nous donneront ou non raison. »

Articles similaires :

Tags: , ,

One Response to “Soutien à Erri de Luca, lanceur d’alerte et « saboteur » utile au débat d’idées”

  1. BERNARD dit :

    LGV Lyon Turin : inutile, économiquement non justifiée, bénéfice/risque écologique dangereux. Une fois de plus quelques puissants lobbies veulent faire la pluie et le beau temps pour une vision pécuniaire immédiate et rapide sans se soucier le moins du monde des populations locales italiennes ou françaises…

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives