Vaccins Covid-19 : Faisons des brevets des biens communs de l’humanité

Le Président Joe Biden a annoncé que les États-Unis sont désormais favorables à la levée temporaire de la propriété intellectuelle sur les vaccins contre le Covid-19. Dans la continuité de ses positions et actions, le groupe des Verts/ALE au Parlement européen demande un débat à ce sujet lors de la prochaine session plénière, suivi d’une résolution.

Réaction de Michèle Rivasi et David Cormand, co-président·e·s de la délégation écologiste française au Parlement européen :

“Jusqu’ici l’Union européenne et ses dirigeant·e·s pouvaient encore prétexter le refus américain pour justifier leur frilosité. Mais le pas de géant de Biden en faveur de la levée des brevets contraste avec la politique des petits pas promue actuellement par l’UE dans le cadre de l’initiative Covax : non, la charité ne suffit pas à enrayer cette pandémie, comme le démontre la situation alarmante en Inde, au Brésil et ailleurs.

Nous dénonçons, une fois de plus, le “en même temps” porté par Emmanuel Macron qui, il y a un an, prétendait vouloir faire des vaccins un bien public mondial, mais reprend aujourd’hui à son compte les arguments de l’industrie pharmaceutique sur l’épineuse question des transferts de technologie. 

Quand on veut, on peut ! C’est pourquoi nous exigeons de l’Union européenne et de la France de soutenir pleinement le transfert de technologies vers des pays tiers afin d’augmenter la production au niveau mondial et demandons au gouvernement américain de lier la parole aux actes en  promouvant l’exportation de composants essentiels à la production de vaccins.

L’émergence constante de nouveaux variants nous rappelle encore que personne n’est protégé tant que tout le monde ne l’est pas et nous ne pouvons accepter qu’il puisse exister des citoyen·ne·s de seconde zone sur notre planète, alors que 10 pays concentrent 80% des vaccinations effectuées à l’échelle mondiale. C’est pourquoi l’Union européenne doit se ranger du côté de l’Inde et de l’Afrique du Sud, en suivant les États-Unis et en soutenant une dérogation à l’accord de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC).”

Nous soutenons l’Initiative citoyenne européenne (ICE) initiée par Oxfam « Pas de profit sur la pandémie ». Vous pouvez la soutenir également en la signant pour qu’elle obtienne suffisamment de signatures pour pouvoir être étudiée par le Parlement européen.

Photo: Le 11 mars 2021, devant le siège de Pfizer, à New York. © Timothy A. Clary/AFP

Commenter

Protected by WP Anti Spam
Par Michèle Rivasi

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter