Rhône-Alpes

Toute l’actualité de Michèle Rivasi en région Rhône-Alpes

Prolongement de la durée de vie de la centrale nucléaire du Tricastin : ce n’est pas à EDF de décider

Michèle RIVASI, députée européenne et co-fondatrice de la CRIIRAD, réagit à l’article paru dans le Dauphiné Libéré du 21 mars sur la centrale nucléaire du Tricastin. « Je suis tout à fait surprise de constater qu’EDF, exploitant de la centrale nucléaire du Tricastin, et faisant donc du profit sur la production d’électricité, laisse penser qu’il peut à lui seul décider de la prolongation de la...

Soirée d’ouverture des Open Days « l’Europe en sud Rhône-Alpes » – 15 Novembre 2012

Depuis 20 ans les Européens bénéficient de la liberté de circulation des personnes, des capitaux et des biens au sein du marché intérieur, autrefois appelé « marché unique ». Dans un contexte de crise économique, de chômage croissant et de désindustrialisation partielle, cet anniversaire soulève de nombreux questionnements, parfois des craintes. Pourtant l’objectif de sa création consistait à...

Open Days « l’Europe dans votre région » : l’avenir des financements européens pour vos projets de territoire (Dauphiné libéré)

Le Club Europe Sud Rhône-Alpes, cofondé par Michèle RIVASI, la CCI de la Drôme et la CCI de l'Ardèche, organise des journées destinées aux collectivités, entreprises et associations pour découvrir les financements européens qui peuvent aider les projets du territoire

Open Days à Valence : Redonner un visage et une proximité à l’Europe

Michèle RIVASI et Joël ROUQES, président de la CCI de la Drôme ont souhaité organiser des journées pédagogiques sur l'accès aux financements européens pour les projets des entreprises, des collectivités territoriales et des associations,
Dans quelques jours, tous les documents en ligne sur le site de la CCI de la Drôme, rubrique actualité

Risque cancérigène des mobiles : Mieux vaut tard que jamais !

Le groupe d’experts internationaux rassemblés à Lyon par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l’OMS, a classé comme « possible cancérigène » les rayonnements des champs électromagnétiques radiofréquence. Cette décision, votée à l’unanimité, place les ondes du téléphone mobile dans la même catégorie que la laine de verre et les vapeurs...

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter