A A

Tag Archive | "pharmacovigilance"

Malformations sur des enfants dans l’Ain, la Loire Atlantique et le Morbihan : une nouvelle faillite de notre système de surveillance et de notre démocratie sanitaire !

jeudi, octobre 4, 2018

0 Comments

Malformations sur des enfants dans l’Ain, la Loire Atlantique et le Morbihan : une nouvelle faillite de notre système de surveillance et de notre démocratie sanitaire ! Michèle RIVASI, députée européenne écologiste, biologiste agrégée et normalienne, spécialisée dans les scandales sanitaires, la pharmacovigilance et la santé publique et environnementale, prend position sur ce scandale sanitaire […]

Levothyrox : Et maintenant le secret des affaires pour sanctuariser l’opacité !

vendredi, septembre 28, 2018

0 Comments

Levothyrox : Et maintenant le secret des affaires pour sanctuariser l’opacité ! Michèle RIVASI, députée européenne écologiste, biologiste agrégée et normalienne, co-auteure du livre « Le racket des laboratoires pharmaceutiques et comment en sortir », commente la préméditation et la dissimulation des informations décidée par l’ANSM sur le dossier du Levothyrox : Après le déni des autorités […]

SCANDALE SANITAIRE DU CHLOREDECONE : EXIGEONS VERITE ET JUSTICE !

jeudi, septembre 27, 2018

0 Comments

SCANDALE SANITAIRE DU CHLOREDECONE : EXIGEONS VERITE ET JUSTICE ! Michèle RIVASI, députée européenne EELV, biologiste agrégée et normalienne, co-initiatrice de la Marche des cobayes pour la santé environnementale, rappelle le scandale du chlordécone dans la visite d’Emmanuel Macron aux Antilles. Le chef d’Etat Emmanuel Macron est aux Antilles. Il doit évoquer le scandale d’Etat […]

Scandale de l’Androcur et risques de méningiomes : Exigeons le retrait immédiat de ces médicaments !

vendredi, septembre 7, 2018

0 Comments

Scandale de l’Androcur et risques de méningiomes : Exigeons le retrait immédiat de ces médicaments ! Michèle Rivasi (Députée européenne EELV, initiatrice de l’opération Mains propres sur la santé, auteure du livre Le racket des laboratoires pharmaceutiques et comment en sortir) réagit suite aux résultats de l’étude sur l’Androcur réalisée à l’hôpital Lariboisière.   « Cela […]

Rapport Buzin « information et médicaments » : C’est toute la pharmacovigilance qu’il faut renforcer

lundi, septembre 3, 2018

0 Comments

Médicaments : Mme Buzyn veut améliorer l’information mais c’est toute la pharmacovigilance qu’il faut renforcer pour éviter de nouveaux scandales sanitaires Michèle RIVASI, députée européenne écologiste, normalienne et agrégée en biologie, auteure du « Racket des laboratoires pharmaceutiques et comment en sortir », rappelle ses propositions en matière de pharmacovigilance, en complément de celles contenues dans le […]

Soutien à la Marche des Cobayes

lundi, avril 23, 2018

0 Comments

Soutien à la Marche des Cobayes pour la santé environnementale du 1er mai au 30 juin 2018

Dispositifs médicaux: le cas de l’Ala Octa comme symbole du vide juridique européen

mercredi, novembre 4, 2015

0 Comments

Alors que l’Union européenne est en train de mettre en place une nouvelle législation sur les dispositifs médicaux, le produit ophtalmique Ala Octa, classé comme dispositif médical et utilisé au cours d’opérations chirurgicales est suspecté d’être à l’origine de lésions ophtalmologiques et de cas de cécités en Espagne (41 cas), France (2 cas) et Italie […]

lettre à l’ANSM: question relative à l’arrivée de l’anti-obésité Mysimba sur le marché européen

mardi, mars 31, 2015

0 Comments

Bruxelles, le 31 mars 2015 Objet: question relative à l’arrivée de l’anti-obésité Mysimba sur le marché européen Monsieur le Directeur, Le vendredi 27 mars 2015, la Commission européenne a accordé une autorisation de mise sur le marché au médicament anti-obésité (naltrexone 8 mg / bupropion 90 mg) qui sera commercialisé dans l’Union européenne sous le […]

Au Japon, les victimes du Gardasil ont la parole

mercredi, février 26, 2014

1 Comment

Se tient actuellement à Tokyo au Japon un symposium international sur les effets indésirables du Gardasil/Ceravix, ce vaccin anti-papillomavirus humain, virus responsable du cancer du col de l'utérus.

Drame des nourrissons de Chambéry : halte à la dilution des responsabilités

mardi, janvier 7, 2014

0 Comments

En ce début d’année, des familles doivent faire face à un nouveau drame sanitaire. Une enquête est en cours pour comprendre pourquoi trois nourrissons sont décédés les 6, 7 et 12 décembre dernier au service de réanimation néonatale de l’hôpital de Chambéry. Pour Michèle RIVASI, députée européenne EELV spécialisée dans les questions de santé, une […]

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives