A A

Tag Archive | "Lobbying"

World CleanUp Day : « Nous devons rester attentifs à ne pas nous laisser intoxiquer par les lobbys du plastique »

samedi, septembre 15, 2018

0 Comments

WORLD CLEANUP DAY / DECHETS PLASTIQUES : « NOUS DEVONS RESTER ATTENTIFS A NE PAS NOUS LAISSER INTOXIQUER PAR LES LOBBYS » Samedi 15 septembre, le monde se mobilise contre les déchets… Les plastiques y occupent une place de choix. Bon marché, résistantes et polyvalentes, les matières plastiques ont conquis la planète et tous les secteurs de […]

Glyphosate : saisine de la CJUE pour non divulgation des études par l’EFSA

vendredi, juin 2, 2017

0 Comments

Le 1er juin 2017, quatre eurodéputés Verts/ALE du Parlement Européen ont annoncé avoir saisi la Cour de Justice de l’Union Européenne sur la question de la non-divulgation par l’Agence Européenne de Sécurité des Aliments (l’EFSA) des études sur lesquelles l’agence s’est fondée pour conclure que le glyphosate n’était probablement pas cancérigène pour l’homme. En mars […]

Lettre de Christopher Portier à M. Juncker : Glyphosate = l’évaluation de l’EFSA et de l’EChA viciée

mardi, mai 30, 2017

2 Comments

Dans sa lettre au Président Juncker du 28 mai, le toxicologue Christopher Portier qui avait été invité par le groupe Vert / ALE, révèle la manipulation des données au sujet du glyphosate lors de l’évaluation de ses risques sur la santé par l’EFSA (Agence de sécurité alimentaire européenne) et l’EChA (Agence européenne des produits chimiques). […]

Questionnaire à l’attention des candidats à la présidentielle

mardi, mars 7, 2017

0 Comments

VERS UNE AUTRE POLITIQUE DU MEDICAMENT ET DES VACCINS Pour en finir avec la capture scientifique et réglementaire de l’industrie pharmaceutique Pour réaliser 10 milliards d’euros d’économies sur nos dépenses de Sécurité sociale Pour restaurer la confiance des français pour les vaccins Madame la candidate, Monsieur le candidat, La santé est la première préoccupation quotidienne des […]

Étiquetage alimentaire: la vaste supercherie de l’étude en « conditions réelles d’achat »

mercredi, octobre 5, 2016

1 Comment

Une étude en « conditions réelles d’achat » a été lancée par le Ministère de la santé pour comparer 4 systèmes d’étiquetage alimentaire dans 10 supermarchés, sous la houlette d’un comité de pilotage et d’un comité scientifique illégitimes.

« Mains Propres, Tête Verte »: entretien dans Lyon Capitale (Decembre 2015)

lundi, décembre 21, 2015

0 Comments

Retrouvez mon entretien dans le mensuel Lyon Capitale où j'explique mon rôle de députée européenne, sur le terrain et dans les institutions, et mon combat contre les lobbies.

Liste des lobbies rencontrés dans le cadre de mon mandat

vendredi, décembre 11, 2015

0 Comments

Pour les écologistes, la transparence est le meilleur moyen de rapprocher les citoyens des processus décisionnels. Nous n'avons rien à cacher contrairement à d'autres groupes politiques qui légifèrent en défendant les seuls intérêts de quelques entreprises.

Stratégie européenne perturbateurs endocriniens : face à l’urgence sanitaire, la Commission européenne tourne en rond

lundi, juin 1, 2015

1 Comment

La Commission européenne organisait aujourd'hui 1er juin 2015 une série de tables-rondes sur le thème des perturbateurs endocriniens: j'y animais une session consacrée aux impacts sur l’industrie et les consommateurs de la stratégie européenne sur les perturbateurs endocriniens".

Perturbateurs endocriniens: lettre à la Commission sur l’évaluation de 700 substances chimiques

vendredi, mai 29, 2015

0 Comments

Brussels, 29th of May 2015 Dear Commissioner Andriukaitis, As you know, the European Commission is legally bound to adopt criteria for the identification of endocrine disrupting chemicals by the end of 2013 pursuant to Regulation (EC) No 1107/2009 on plant protection products and Regulation (EU) No 528/2012 on biocidal products. Possible elements for such criteria […]

Vaccins: les conflits d’intérêts tuent!

mercredi, avril 1, 2015

1 Comment

Le Canard enchaîné révèle aujourd'hui que deux bébés sont morts, en 2012 et en 2014, après une vaccination recommandée contre la gastro-entérite. L'un des nourrissons avait reçu une injection de Rotarix, du laboratoire GSK, et l'autre s'était vu administrer le vaccin Rotateq de Sanofi Pasteur MSD. Par ailleurs 508 effets indésirables ont été observés.

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives