A A

Stop aux rejets des eaux résiduaires boues rouges au cœur du parc national des calanques

Depuis 2010, Michèle RIVASI, eurodéputée écologiste, se mobilise avec son collègue José BOVE pour exiger de l’industriel Altéo (ex Péchiney, Alcan et Rio Tinto), producteur d’alumine à Gardanne, l’arrêt du rejet chaque année de milliers de tonnes de « boues rouges », chargées en métaux lourds et menaçant la faune et la flore marine.

Cette mobilisation aux côtés d’associations et d’« usagers » de cet espace naturel d’exception devenu le premier parc national péri-urbain d’Europe s’appuie sur la Convention de Barcelone pour la protection de la Méditerranée signée en 1976 par la France.

En 2012, tout en réclamant la transparence et des études scientifiques indépendantes sur les boues rouges, les eurodéputés écologistes avaient également interpellé la Ministre du Développement Durable de l’époque, Delphine BATHO, sur ce dossier.

Aussi, alors qu’un arrêté préfectoral, faisant suite à l’engagement de la Ministre d’avril 2013 prévoyait l’arrêt total des rejets liquides et solides au 31 Décembre 2015, Altéo vient de demander une dérogation.

Le lobby industriel et le chantage à l’emploi s’exercent donc de nouveau, et notamment sur le Conseil d’Administration du Parc national des Calanques, qui doit donner, lundi 8 septembre, son avis sur cette demande de dérogation.

Il est clair que continuer d’autoriser ces rejets annihilera toute possibilité pour la faune et la flore de se développer à nouveau dans le canyon de Cassidaigne, et posera la question de la labelisation en Parc National du Massif des Calanques, qui n’aura plus aucune crédibilité en termes de protection de l’environnement marin.

Ségolène ROYAL, qui s’est récemment engagée à refuser l’import de déchets toxiques australiens pour leur dépollution en France, ne peut permettre à une entreprise française de polluer un peu plus la mer Méditerranée et l’une de ses franges littorales les plus sublimes après 40 ans de rejets polluants et dégradants pour la biodiversité.

Articles similaires :

Tags: , , ,

One Response to “Stop aux rejets des eaux résiduaires boues rouges au cœur du parc national des calanques”

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives