A A

Explosion à Marcoule: la transparence la plus totale et la plus immédiate est attendue de l’ASN et d’EDF

Aujourd’hui, en fin de matinée, est survenue une explosion sur le site de Marcoule qui accueille plusieurs types d’installations nucléaires: Phénix, Atalante, Melox et le Centre de traitement et de conditionnement des déchets radioactifs (Centraco). Cette explosion a provoqué la mort regrettable d’un des employés, d’autres sont gravement blessés.

C’est au sein de Centraco, géré par Socodei (une filiale d’EDF), qu’est survenu l’accident: un four permettant le traitement par fusion de déchets métalliques faiblement ou très faiblement radioactifs (issus du démantèlement de centrales nucléaires) a explosé, sans provoquer de rejets de substances radioactives selon l’ASN.

Alors que la communication autour de cet accident est laborieuse (la préfecture du Gard étant injoignable tout comme l’ASN), Michèle RIVASI députée européenne EELV et fondatrice de la Criirad fait le point et lance un appel aux autorités:

 » Tout d’abord, je m’associe aux familles des victimes dans leur deuil et espère que les blessés se remettront durablement de cette terrible épreuve. Cet accident rappelle encore une fois que la précarisation des conditions de travail des ouvriers du nucléaire et les négligences des exploitants en matière de maintenance les expose à des risques considérables.

Ce qui s’est passé ce matin n’est malheureusement pas une surprise puisque l’ASN avait déjà épinglé en 2010 la mauvaise gestion du site, victime de lacunes dans la culture de sûreté au sein de l’installation Centraco. En mars dernier, un incident de niveau 2 avait aussi eu lieu sur le site de Marcoule mais dans l’usine de fabrication de MOX.

En attendant que plus de lumière soit faite sur les circonstances exactes de l’accident (défaillance technique? erreur humaine?) j’appelle les autorités du Gard et l’ASN a transmettre en toute transparence et en temps réel les informations dont elles disposent afin de rassurer ou non les riverains. Aussi j’appelle Nicolas Sarkozy à intégrer cet évènement dans la batterie de tests de résistance que nous devons faire subir au parc électronucléaire français ET aux installations nucléaires de base.

De son côté, la Criirad a effectué un relevé des donnés concernant une éventuelle fuite radioactive: jusqu’ici tout semble en ordre. »

Pour plus d’informations sur les balises de la Criirad: http://balisescriirad.free.fr/

Articles similaires :

Tags: , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives