A A

Vaccin Meningitec : ma lettre au Ministère de la santé

08 Avr 2016

Communiqués, Medias

objet: vaccin Meningitec

Monsieur le Directeur général de la santé,

Je me permets de vous interpeler sur la situation qui se déroule actuellement en France concernant le Meningitec, un vaccin pour combattre les méningites dues à la bactérie Neisseria meningitidis du sérogroupe C. Près de 700 familles françaises ont assigné en justice le laboratoire CSP (Centre Spécialités Pharmaceutiques), distributeur français du Meningitec, produit par le laboratoire américain Nuron.

Les symptômes observés chez les enfants de ces familles qui ont été vaccinés sont très préoccupants: ils vont de la fièvre, jusqu’à des problèmes oculaires graves en passant par des douleurs et des diarrhées. De plus, certains parents affirment avoir fait vacciner leurs enfants après le retrait des lots décidé par l’ANSM le 26 septembre 2014.

Ce retrait du marché concernait des lots défectueux, or, on a appris mardi 5 avril 2016 que la dangerosité du Meningitec pourrait être liée à ce vaccin en tant que tel et non seulement à des cas de lots défectueux.

En effet, un laboratoire d’analyses italien, Nanodiagnostics, a observé la présence d’acier inoxydable, de plomb, de zinc, de titane, ainsi que du zirconium, un élément chimique radioactif. Ces métaux lourds sont susceptibles d’être à l’origine d’inflammations chroniques graves.

Je vous informe aussi du fait que lorsqu’on regarde attentivement le site de l’Eudravigilance, dans la section « vaccins conjugués contre le méningocoque C », il est recensé 3087 cas de personnes touchées par des effets indésirables sur le site actualisé en octobre 2015. Les effets les plus fréquemment répertoriés sont des cas de désordre du système nerveux.

J’ai déjà demandé à l’Agence européenne la liste des nanomatériaux présents dans les vaccins et je vous adresse aussi cette demande car le manque de transparence est cruel dans ce domaine.

J’aimerais aussi que vous publiiez officiellement quels sont les métaux lourds utilisés dans le vaccin Meningitec et lesquels le sont sous forme nanoparticulaire. Ce vaccin est-il composé d’éléments interdits par la législation?

En espérant que vous saurez mobiliser vos équipes pour élucider tous les doutes qui entourent le cas du Meningitec.

Veuillez recevoir, Monsieur le directeur, l’expression de mes salutations distinguées.

Michèle Rivasi

Articles similaires :

Tags: ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives