A A

Plus de 650.000 citoyens demandent l’interdiction des néonicotinoïdes

17 Mar 2016

Communiqués, Medias

Les pétitions lancées par SumOfUs, Avaaz, Change.org, Fondation Nicolas Hulot, Agir pour l’environnement, d’autres organisations et moi-même ont permis de récolter plus de 650.000 signatures à travers la France pour que l’amendement visant l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes soit intégré à la loi Biodiversité qui sera votée dans les heures qui suivent la parution de ce communiqué.

Des centaines d’études scientifiques le prouvent : les pesticides néonicotinoïdes sont extrêmement nocifs pour les abeilles, qui sont responsables du tiers de la pollinisation de notre production agricole. Les plus de 650.000 signatures rassemblées par les différentes organisations appellent les Député-e-s à ne pas céder aux pressions des lobbies de l’industrie des phytosanitaires, et à adopter au sein de la loi biodiversité l’amendement visant à interdire les néonicotinoïdes.

Il est urgent d’agir pour sauvegarder les abeilles et autres pollinisateurs, assurer notre sécurité alimentaire et préserver la santé humaine sur le long terme.

“Aujourd’hui, les Député-e-s auront la chance de voter avec le soutien massif de plus de 650.000 citoyens pour l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles” déclare Fatah Sadaoui, Chargé de campagne senior chez SumOfUs. “C’est une occasion historique qui va bien au-delà de la protection de la biodiversité : il s’agit d’un vote pour que l’intérêt général passe avant l’intérêt de l’industrie agro-chimique. Les membres SumOfUs demandent aux Député-e-s d’embrasser cet élan populaire et de protéger l’environnement en votant pour l’interdiction totale et définitive des néonicotinoïdes.”

Alex Wilks, directeur de campagne chez Avaaz, a déclaré : « Voter contre les abeilles, c’est voter contre l’humanité. Sans elles, les écosystèmes sur lesquels notre vie toute entière repose s’effondreront. Les lobbyistes font tout pour que les néonicotinoïdes continuent d’être utilisés; mais si les députés les laissent influencer leur vote, ils se retrouveront aux prises avec de véritables essaims de citoyens français les ayant appelés à défendre nos abeilles. »

Pour Sarah Durieux, directrice des campagnes de Change.org en France, “la pétition lancée par Michèle Rivasi sur notre plateforme fait partie des pétitions les plus populaires avec près de 100.000 signatures. La question des pesticides mobilise régulièrement nos utilisateurs, un signe que ce sujet est au coeur des préoccupations des Français.”

Michèle Rivasi, députée européenne (EELV) à l’origine de la pétition sur Change.org estime que « se débarrasser de ces pesticides néonicotinoïdes doit rester une priorité. Les interdire, c’est d’abord protéger l’agriculture en général car les cultures qui dépendent des pollinisateurs assurent plus d’un tiers de la production mondiale de nourriture selon l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique). Mais prohiber ces substances nocives c’est aussi protéger la santé des agriculteurs et agricultrices, qui connaissent déjà de nombreux soucis économiques. »

Pour Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement, “L’interdiction des pesticides “tueurs d’abeilles” est vitale pour la sauvegarde de la biodiversité; c’est également une nécessité pour enclencher une dynamique amenant notre agriculture vers une transition respectueuse des milieux et des hommes”.

Articles similaires :

Tags: , ,

One Response to “Plus de 650.000 citoyens demandent l’interdiction des néonicotinoïdes”

  1. DAVID dit :

    NON aux néonicotinoïdes! Honte à Le Foll! On pense à l’avenir de nos enfants????

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives