A A

OGM : l’énième refus du parlement européen

08 juin 2016

Communiqués, Medias

En octobre 2015, le Parlement européen s’est opposé à la proposition de la Commission de renationaliser la procédure d’autorisation d’importation des OGM qui accéléreraient leur mise sur le marché. Un message que l’exécutif européen n’a pas compris en décidant d’imposer deux nouveaux OGM auxquels le Parlement vient de s’opposer ce mercredi 8 juin.

Réaction de Michèle Rivasi, députée écologiste au Parlement européen:

« Les citoyennes et les citoyens nous rejettent, les députés européens ne veulent pas de nous, les scientifiques nous jugent risqués mais la Commission européenne nous adore. Qui sommes-nous ? Les organismes génétiquement modifiés.
Alors que la Commission cherche une fois de plus à autoriser l’importation d’un œillet (Suntory, Japon) et d’un maïs (Syngenta, Suisse) génétiquement modifiés en Europe, le Parlement s’y est clairement opposé, une fois de plus.
Les procédures d’autorisation d’OGM dans l’UE ne permettent pas de s’assurer que l’OGM en question n’est pas dangereux pour la santé humaine. En l’absence d’études indépendantes, les autorités européennes en sont réduites à se baser sur les études des industriels. Cela donne parfois des résultats inquiétants: nous avons par exemple appris en octobre 2015[1] que les modifications génétiques réelles de certains OGM de l’agrochimiste Syngenta n’étaient pas celles qui avaient été enregistrées lors de leur autorisation.
Dans un cadre européen aussi laxiste et dont profitent les industriels, les écologistes refusent l’importation des OGM comme ce maïs Bt11× MIR162 × MIR604 × GA21. Développé par Syngenta pour être résistant à de nombreux herbicides, il ne fait que perpétuer une agriculture industrielle destructrice des eaux, des sols, de la biodiversité et de la santé des citoyens.
La Commission européenne doit arrêter de se faire le relais des intérêts commerciaux des multinationales et prioriser notre santé et notre environnement en appliquant le principe de précaution. »

[1] http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/10/14/failles-dans-l-homologation-de-six-mais-ogm-en-europe_4788853_3244.html

Articles similaires :

Tags: , , ,

Leave a Reply


9 − = trois

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

les tendances de l'industrie et le développement et la dynamique du marché de la croissance de ceux qui conduisent et l'inhibition de l'industrie a également été élaboré dans le rapport. analyse SWOT de leader Replique Montre des marques telles que Replique Montre Rolex, Cartier, Omega et Replique Montre Breitling renforce le paysage concurrentiel qui comprend des informations précieuses sur la finance de grandes marques horlogères suisses. Nous vous fournissons les derniers rapports d'études de marché sur les marchés mondiaux, les industries clés, les entreprises de premier plan, les nouveaux produits et les dernières répliques de montres industrie et Louboutin Pas Cher tendances.

Archives