A A

Nucléaire : la Commission européenne persiste et signe pour le développement du nucléaire en Europe

18 Mai 2016

Communiqués, Medias

Un document interne à la Commission européenne a été dévoilé hier par le journal Spiegel Online. Il concerne le plan stratégique européen pour les technologies énergétiques (SET-Plan), qui a pour objectif de permettre une meilleure coordination des politiques des États membres en matière de recherche et développement dans les domaines de l’énergie. Cette stratégie doit être discutée demain par les différents Commissaires en charge de l’Union de l’énergie.

Réaction de Michèle RIVASI, eurodéputée écologiste : « La Commission européenne avait déjà soutenu le pari d’un réacteur de grande capacité, à la sécurité renforcée. Un choix stratégique qui était censé confirmer la toute-puissance européenne dans la filière nucléaire. Sauf que le dit réacteur, c’était l’EPR français et on voit bien à quel point c’était une idée visionnaire…Puisqu’elles se sont trompées toutes les deux, la Commission et l’industrie nucléaire ont décidé de faire exactement l’inverse : elles parient désormais sur des réacteurs à capacité réduite. Et pour y parvenir, tous les coûts seront permis : toutes les sources de financement possibles seront mobilisées, du fonds européen pour les investissements stratégiques à des prêts de l’agence Euratom…Les fonds structurels seraient même mis à disposition, ce qui serait inédit.

Ce maintien sous perfusion d’une filière énergétique en état de mort clinique est la seule solution restante pour défendre notre prétendue domination technologique dans le secteur nucléaire. Aujourd’hui, le secteur privé ne souhaite plus investir dans le nucléaire, les agences de notation financière dégradent les notes de l’ensemble des acteurs de la filière : il ne reste donc plus que l’argent public pour perpétuer le mythe d’une énergie indispensable au mix énergétique européen. Pendant ce temps, l’Allemagne produit tellement d’énergies renouvelables que les prix de l’électricité sont devenus négatifs la semaine dernière : les Allemands étaient payés pour consommer ! Et le Portugal a eu un mix électrique 100% renouvelables pendant 107 heures d’affilée. D’autres pays européens sont en bonne voie pour réaliser un mix 100% renouvelables, avant même 2050. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : l’avenir est aux renouvelables, conjugués à une réduction raisonnée de notre consommation énergétique et à des investissements massifs dans l’efficacité énergétique. L’indépendance énergétique, la vraie, est à portée de main. »

Et l’eurodéputée de conclure : « Multiplier le nombre de réacteurs nucléaires en réduisant leur puissance, c’est aussi multiplier les risques d’accidents. Les partisans du nucléaire n’ont même pas tiré les leçons d’un EPR en fonctionnement qu’ils décident d’une nouvelle fuite en avant, pour ne surtout pas regarder dans le rétroviseur de nos erreurs passées. »

Articles similaires :

Tags: , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives