A A

Conférence de presse – Nocivité des sels d’aluminium dans les vaccins : du soupçon aux certitudes

08 Nov 2012

Communiqués, Medias

INVITATION PRESSE

Michèle RIVASI, députée européenne, membre de la Commission Environnement et Santé au Parlement européen et André CICOLELLA, président du Réseau Environnement Santé (RES) vous invitent à une conférence de presse le :

 

Lundi 12 novembre 2012 de 10h à 12h

Nocivité des sels d’aluminium dans les vaccins : du soupçon aux certitudes

288 boulevard Saint-Germain, 75007 (Paris)

 

Avec la participation des chercheurs :

  • Romain Gherardi (INSERM – Hôpital H. Mondor – Créteil – France)
  • Christopher Exley (Université de Keele, Grande-Bretagne)
  • Christopher Shaw (Université de Vancouver, Canada, par vidéo-conférence),
  • Yehuda Shoenfeld (Université de Tel Aviv, Israël , interview pré-enregistrée)

La question des sels d’aluminium utilisés comme adjuvants dans la plupart des vaccins défraye régulièrement la chronique.

L’Académie de médecine elle-même reconnaît depuis le mois de juin 2012 que cet aluminium vaccinal peut atteindre le cerveau et s’y accumuler.

De nombreuses publications scientifiques internationales, qui ne peuvent plus être ignorées, soulignent la toxicité de cet adjuvant.

Or l’ANSM, agence du médicament, ex-AFSSAPS, vient de refuser tout financement à l’équipe INSERM de l’hôpital Henri Mondor (Créteil), qui travaille depuis 18 ans sur cette question.

Les travaux de recherche menés par l’unité INSERM (Pr RK Gherardi et Pr FJ Authier) portent en particulier sur les éléments favorisant la circulation des sels d’aluminium dans l’organisme, et sur les effets de leur présence dans le cerveau. Ils s’appuient sur une collaboration avec plusieurs équipes scientifiques au niveau international.

Non seulement cette recherche ne doit pas être interrompue, mais elle doit être renforcée pour déboucher rapidement sur des applications concrètes.

Au cours de cette conférence de presse, seront présentés les travaux de plusieurs chercheurs internationaux. Ils sont suffisamment probants pour que le gouvernement prenne ses responsabilités.

Il s’agit d’une question de Santé Publique majeure.

Articles similaires :

Tags: , , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives