A A

Climatisation : Volkswagen renonce au HFO-1234yf au profit du CO2 (Auto actu)

13 Mar 2013

Medias, Revue de presse

Volkswagen a annoncé qu’il utiliserait le gaz R744, à base de CO2, pour ses systèmes de climatisation, renonçant ainsi au très controversé gaz HFO-1234yf développé par Honeywell.

Constructeurs – 13/03/2013

« Volkswagen va utiliser le CO2 comme futur réfrigérant pour ses systèmes de climatisation », a annoncé le constructeur. La technologie CO2 « sera déployée progressivement sur l’ensemble de son parc automobile », a-t-il ajouté.

Concrètement, Volkswagen va utiliser le gaz R744, concurrent du gaz HFO-1234yf développé par Honeywell.

Pour rappel, depuis cette année, le gaz HFO-1234yf doit remplacer dans les systèmes de climatisation le R134a, qui n’est plus autorisé dans les nouveaux véhicules parce qu’il présente un potentiel de réchauffement planétaire (PRP) supérieur à 150 (soit 150 kg de CO2). Le HFO-1234yf a un PRP de 4 seulement. Le gaz R744 présente un PRP encore plus faible, de 1, mais il n’avait pas été jusqu’ici retenu par les constructeurs comme une alternative crédible au R134 parce que, contrairement au HFO-1234 yf, il nécessite de modifier le système de climatisation. Ces modifications engendreraient un surcoût de fabrication de l’ordre de 30%.

Le choix de Volkswagen présenté dans le communiqué comme un moyen de « contribuer davantage à la protection climatique » risque d’alimenter les doutes sur la sûreté du gaz HFO-1234yf.

En effet, après la député européenne Michèle Rivasi en janvier 2012, Daimler a annoncé en septembre qu’il n’utiliserait pas ce gaz parce qu’il est inflammable. Le constructeur a réalisé des tests en laboratoire démontrant que ce gaz pouvait s’enflammer en cas de collision frontale ou seulement lorsque le compartiment moteur est trop chaud, assurait-il. Volkswagen avait alors évoqué qu’il pourrait également renoncer à utiliser ce gaz.

Depuis ces annonces, l’association d’ingénieurs automobiles mondiale SAE Internationale a mis sur pied un projet de recherche et de coopération (CRP) pour répondre aux inquiétudes de Daimler concluant que le HFO-1234 yf « ne présente pas plus de risques que les autres liquides du compartiment moteur ».

Daimler campe sur ses positions mais n’a pas encore annoncé si, comme son homologue allemand, il opterait pour une autre alternative comme le CO2.

Emilie Binois

Articles similaires :

Tags: , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives