A A

Le PPE et les Socialistes européens empêchent toute transparence sur la gestion de la crise H1N1 en Europe

Le PPE (Parti Populaire Européen) et les Socialistes européens ont refusé aujourd’hui, au sein de la conférence des présidents, la demande formulée par 210 députés européens, issus de l’ensemble des Groupes politiques, de constituer une commission spéciale sur la gestion par les institutions européennes de la crise de la grippe A (H1N1).
 
Commentant cette décision à l’issue de la conférence des présidents, Michèle Rivasi, (Verts/ALE) à l’origine de cette initiative, membre de la commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire et Corinne Lepage (ALDE) première vice-présidente de la même commission ont estimé que:
 
« Cette décision est incompréhensible et inacceptable. Ce refus semble bien être le résultat d’une manœuvre des responsables des deux principaux Groupes politiques PPE et S&D. La mobilisation de 210 députés européens est restée lettre morte. Nous exigeons impérativement et sans délais les motifs d’un refus fait aux députés d’exercer leur mission de contrôle des actions des institutions européennes. On marche sur la tête, ce refus est un véritable déni de démocratie et tend à confirmer les doutes que l’on pouvait avoir sur la gestion de la crise. Alors que le Parlement européen demande plus de transparence aux autres institutions, s’appliquer cet impératif à soi même est la moindre des choses. »

Articles similaires :

Tags: ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives