A A

Intervention sur les secrets d’affaires: nous voterons contre la légitimation de la culture du secret!

14 Avr 2016

Au Parlement

Vidéo et texte de mon intervention.


Michèle Rivasi sur la directive secret d… par EurodeputesEE

Cette directive a été proposée pour protéger le savoir-faire des entreprises face à des pratiques déloyales. Il est néanmoins à craindre qu’un tel texte de loi favorise encore plus la culture du secret et le manque de transparence de la part des entreprises.

Combien de scandales sanitaires, environnementaux et humains ont été passés sous silence à cause de l’incapacité des institutions à obtenir des informations classées confidentielles? Ils sont innombrables.

À chaque fois qu’un scandale a éclaté, que l’opinion publique a été informée et que le législateur a pris les mesures réactives nécessaires, ce fut grâce au courage de quelques lanceurs d’alerte zélés.

Aujourd’hui, ce texte menace la capacité de ces personnes hors du commun à révéler les informations qu’ils étaient censés taire.

Car la question n’est pas de savoir si au bout d’un long procès ils seront acquittés. Non, la question est de savoir si les entreprises n’abuseront pas de cette directive pour ruiner leur vie, détruire leur famille, les empêcher de retrouver un travail et les plonger dans une détresse que peu de gens imaginent. Et dissuader ainsi de futurs citoyens exemplaires de jouer leur rôle.

Les garanties offertes par cette directive pour leur protection ne semblent pas suffisantes aux yeux des écologistes. Pour Stéphanie Gibaud, pour Antoine Deltour, pour toutes celles et ceux qui se sont mis en danger pour nous protéger, nous voterons contre la légitimation de la culture du secret.

Articles similaires :

Tags: , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives