A A

Herbicides à base de bentazone : le parlement européen refuse la réautorisation proposée par la Commission

La Commission européenne entend réautoriser pour 15 ans la bentazone, principe actif de plusieurs herbicides, au mépris de l’avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments et des recommandations de la Médiatrice européenne sur l’autorisation des substances actives de pesticides et herbicides. Dans une résolution non-contraignante, le Parlement s’est opposé à cette réautorisation avec une majorité de 361 députés.

Réaction de Michèle Rivasi, députée écologiste au Parlement européen :

« La Commission se moque du monde. En février dernier, la Médiatrice européenne avait insisté sur l’importance de ne plus autoriser des substances concernant lesquelles il nous manque des données scientifiques. C’est le cas pour la bentazone. Dans son rapport d’avril 2015, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) estimait qu’elle manquait des données pour confirmer le caractère perturbateur endocrinien de la bentazone. Pire que cela, l’EFSA affirme que la bentazone est toxique pour la reproduction (1) et qu’il a été observé qu’elle retarde le développement du fœtus chez les rats.
Malgré ces alertes, la Commission ferme les yeux et se bouche les oreilles en voulant réautoriser une telle substance. Nous lui demandons de prendre en compte ce rejet clair du Parlement et de revoir sa copie. »

(1) page 2 du rapport de l’EFSA

Articles similaires :

Tags: , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives