A A

Fukushima : habiter dans la zone ou devenir un paria

A l’occasion du troisième anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima, Michèle RIVASI, vice-Présidente du Groupe des Verts-ALE a reçu au Parlement européen de Strasbourg Naoto MATSUMARA, qui a refusé de quitter les terres de Fukushima suite à la catastrophe nucléaire de mars 2011.

« En toute conscience cet homme a accepté d’être une victime des rayonnements ionisants pour mieux témoigner de la gravité de la situation en territoire contaminé, où la vie s’est transformée en cauchemar. Il a rappelé que la complicité du gouvernement, de l’industriel Tepco et des autorités de sûreté japonaises contribue chaque jour à désinformer la population des risques liés à la radioactivité, afin de poursuivre le développement du nucléaire au Japon », explique Michèle Rivasi.

Après avoir décrit son quotidien dans les territoires contaminés et son combat contre cette industrie nucléaire qui l’a privé de son identité, de son patrimoine et de ses droits, Naoto Matsumura a participé, avec l’ensemble des eurodéputés écologistes à une action symbolique en mémoire des victimes de la catastrophe.

Veuillez trouver une tribune de Michèle sur la question publiée sur le site de Rue89

Articles similaires :

Tags: , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives