A A

96 scientifiques contestent l’évaluation de l’EFSA sur le glyphosate classé « cancérogène probable » par l’OMS

Vous trouverez ci-dessous la lettre des 96 scientifiques ayant alerté le Commissaire en charge de la santé et de la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, au sujet de l’évaluation de l’EFSA et du caractère scientifiquement contestable de la prétendue étude de l’Institut allemand d’évaluation des risques (BfR) concernant le glyphosate (1). Ce perturbateur endocrinien étant considéré depuis mars 2015 comme un « cancérogène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Crédit photo GEORGES GOBET @AFP

Déclaration de Michèle RIVASI, Vice-Présidente du groupe Verts-ALE, membre de la Commission environnement et santé publique :

« J’espère que le Commissaire à la santé tiendra compte de la lettre qui lui a été adressée par 96 scientifiques car on assiste à une tragédie pour l’environnement et la santé de nos concitoyens. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a rendu son avis sur le glyphosate en se basant sur les travaux de l’Institut allemand d’évaluation des risques (BfR). Des travaux dont les lacunes sont criantes dans la mesure où le BfR a écarté des études essentielles démontrant la toxicité du glyphosate pour ne prendre en compte que des études partielles non encore publiées dans la littérature scientifique ni revues par la communauté scientifique. Cet avis de l’EFSA va totalement à l’encontre de sa mission première : appliquer le principe de précaution en toute impartialité. »

96 scientifiques contestent l'évaluation de l'EFSA sur le glyphosate classé « cancérogène probabl…

Articles similaires :

Tags: , , , ,

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives