Plastiques Jetables : Un victoire pour la planète et les générations futures

Plastiques Jetables : Un victoire pour la planète et les générations futures

Un accord a été trouvé dans la nuit entre la Commission, le Conseil et le parlement européens à propos de la nouvelle législation sur le plastique à usage unique. Les trois institutions ont décidé d’interdire les articles en plastique jetables tels que les pailles, les couverts et les coton-tiges mais également les emballages alimentaires en polystyrène.

La nouvelle législation comporte également des dispositions sur le nettoyage de l’espace public et l’élimination des mégots de cigarettes par l’industrie du tabac.

Pour d’autres gammes de produits comme les gobelets à usage unique ou les contenants alimentaires, la loi fixe des objectifs de réduction au plan national.

Grâce aux Verts-ALE, le texte enregistre également des progrès en ce qui concerne l’interdiction de certains produits étiquetés abusivement comme biodégradables. Ces produits dits « oxoplastiques » se fragmentent, en réalité, en micro-particules de plastique tout aussi problématiques.

Après l’adoption de la directive sur les sacs plastiques en 2015, cette nouvelle victoire pour la planète est aussi un nouveau succès pour les Verts/ALE. La directive entrera en vigueur au printemps 2021.

 

Déclaration de Michèle RIVASI, membre de la Commission santé et environnement :

« Nous pouvons célébrer une réelle victoire pour la préservation de notre planète et un acte de solidarité envers  les générations futures.

Chaque minute, une tonne de plastique est déversée dans nos océans. Nos institutions ont enfin pris des mesures pour remédier aux ravages causés depuis des décennies par la pollution des plastiques.

Nous ne pourrons cependant pas nous arrêter là. D’autant moins que l’application des interdictions, des règles sur le recyclage et la collecte vont prendre des années.

Les prochaines étapes seront de diminuer les quantités de plastique à usage unique pour finalement généraliser leur interdiction. L’UE doit montrer qu’il est possible de se débarrasser des plastiques à usage unique et devenir un exemple au niveau mondial. »

 

Articles similaires :

Commenter

Protected by WP Anti Spam
Par Michèle Rivasi

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter