A A

CANDIDATE A LA PRIMAIRE DES ECOLOGISTES POUR PORTER LA DYNAMIQUE ECOLO-CITOYENNE

30 Août 2016

A la Une, Communiqués, Medias

J’ai franchi ce matin le seuil des parrainages qui me permet d’être qualifiée à la primaire des écologistes grâce au soutien de conseillers fédéraux EELV de toute tendance.

Cela n’a pas été facile car je n’ai jamais eu d’appétit particulier pour les petits jeux internes et les motions.

Je remercie les militants et les élus de terrain qui m’ont accordé leur confiance, en connaissance de cause. Mes nombreux combats à leurs côtés, que ce soit contre des grands projets inutiles ou pour soutenir des initiatives écolo-responsables, ne les ont pas laissé indifférent.

Je donne maintenant rendez-vous à tous les acteurs écologistes qui tracent les chemins de la transition vers le monde du Bien-vivre à participer à cette aventure collective pour remettre l’impératif écologique au cœur de l’agenda en s’inscrivant à la primaire des écologistes et en co-élaborant avec nous un projet (https://primaire.eelv.fr/ ).

Mon parcours dans la société civile comme co-fondatrice de la CRIIRAD (laboratoire indépendant sur la radioactivité pour dénoncer le mensonge d’Etat de Tchernobyl) et du CRIIREM (sur la pollution électromagnétique) ou directrice de Greenpeace France puis comme parlementaire (à l’Assemblée nationale entre 1997 et 2002 et au Parlement européen depuis 2009), me permet de penser que je peux casser la défiance des citoyens envers notre mouvement, briser les lignes pour atteindre de nouvelles frontières. Je souhaite incarner et réaliser le rapprochement des Français avec l’écologie, bâtir consciencieusement le nouveau monde pendant que l’ancien s’écroule, pourtant perfusé de subventions, contre toute logique économique et au détriment de notre santé et celle de notre planète.

Je veux être la candidate de l’authenticité, d’une écologie intègre liant l’urgence sociale, environnementale et démocratique. Cette campagne se veut collective et polyphonique.

Luttons ensemble contre le renoncement et la résignation ; dénoncer ne suffit plus.

Il faut énoncer une perspective, retrouver un horizon, suivre de nouveaux repères. Face au vent mauvais qui balaie l’Europe et la France, je veux tenter de réveiller l’espoir en offrant un débouché politique à la dynamique écolo-citoyenne émergente pour l’intérêt général et le bien commun.

 

Articles similaires :

Tags: , ,

7 Responses to “CANDIDATE A LA PRIMAIRE DES ECOLOGISTES POUR PORTER LA DYNAMIQUE ECOLO-CITOYENNE”

  1. Philippe B dit :

    Michèle Rivasi, ENFIN l’écologie !

    Merci et à bientôt.

  2. Jean-Claude R dit :

    Attention, le lien vers //primaire.eelv.fr/ est erroné. Il pointe vers :
    //home.extranet.ep.europa.eu/owa/sebastien.barles@europarl.europa.eu/,DanaInfo=webmail.europarl.europa.eu,SSL+redir.aspx?C=x4A_kLpyQKeARsxpKWNrxSJjJ6cvoZv5M9y6yMtzThFxpgy_ttDTCA..&URL=https%3a%2f%2fprimaire.eelv.fr%2f
    Ce lien renvoie vers l’extranet du parlement européen et demande une identification.

  3. Hervé Naillon dit :

    Tiens, EELV a une écologiste comme candidate à la primaire… Bonne chance Michèle

  4. PATRICK M dit :

    Je compte sur vous pour porter les idées écologistes que nous sommes si nombreux à espérer surtout pour nos enfants.

    Bon courage, nous sommes nombreux à espérer.

  5. M gilles dit :

    Madame rivasi,
    Vos idées,Votre parcours,votre charisme,votre endurance et votre persévérance font de vous la candidate idéale pour cette primaire. Je vous espérais. La France et la Terre ont besoin d une présidente comme vous. Bon courage et merci madame.

  6. Jacques M dit :

    Chère madame,
    Depuis près de 40 ans que je vote, aucun de mes suffrages n’a été pour les candidats écologistes. Votre sincérité, votre parcours sont des qualités que l’on cherche chez d’autres candidats. Je vous souhaite toute la réussite que vous méritez et vous assure de mon soutien !
    Bon courage !

  7. Ginette dit :

    Viens d’apprendre que les inscriptions pour participer à la primaire-écologie étaient closes ! quel dommage !
    J’espère de tout cœur que vous serez élue, et que cela va pas se jouer à 1 voix…!!!
    Un grand MERCI pour votre implication forte et sincère.

Leave a Reply

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

    La gouvernance de l’Union de l’énergie est un bel exemple de réussite européenne:

    Vidéo Europarl TV:

    Réaction de Michèle Rivasi sur la Stratégie climat 2050 de la Commission européenne:

    Articles similaires :

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives