A A

Archive | novembre, 2016

Politique énergétique de l’UE: chronique d’un retard programmé

30 novembre 2016

Laissez un commentaire !

La Commission européenne a présenté aujourd’hui son paquet de propositions législatives relatives à l’Union européenne de l’énergie.

Arche de Tchernobyl : cachez-moi cette catastrophe dont on ne veut faire le véritable bilan sanitaire

29 novembre 2016

Laissez un commentaire !

Trente ans après la catastrophe de Tchernobyl, le réacteur accidenté devient enfin correctement confiné, ce qui permettra son démantèlement. Il n’est pas trop tôt, mais pour autant il est inconcevable de faire comme si rien ne s’était passé.

François Fillon met en danger notre système de santé: vers la mise en place d’un comité « vigie-santé »

29 novembre 2016

Laissez un commentaire !

Les observateurs ont beaucoup glosé sur la vision libérale-conservatrice, voire traditionnaliste du candidat François Fillon à la présidence de la République, mais la suprême régression sociale est la remise en cause de l’héritage de notre Etat-Providence fondé notamment sur l’égal accès à tous aux soins.

Agenda du 28 Novembre au 2 Décembre 2016 – semaine de réunion des commissions parlementaires et mini sessionà Bruxelles

28 novembre 2016

Laissez un commentaire !

Cette semaine sera marquée par le lancement de la Maison de l’Europe Drôme Ardèche, dont je suis l’une des présidentes fondatrices et par la mini session au Parlement européen à Bruxelles

Plan d’action de l’Union européenne contre le trafic d’espèces sauvages: intervention en plénière

24 novembre 2016

Laissez un commentaire !

Le trafic d’espèces sauvages est la quatrième activité illicite la plus lucrative après le trafic de drogues, la traite d’êtres humains et le commerce des armes.

Pollution de l’air :une question grave qui n’est pas prise au sérieux

23 novembre 2016

Laissez un commentaire !

Le Parlement européen votait aujourd’hui sur la révision de la législation relative à la qualité de l’air. Celle-ci concerne les plafonds d’émissions de certains polluants comme les oxydes d’azote ou l’ammoniac dans chaque pays de l’UE. Le groupe Verts-ALE a voté contre ce texte considérablement affaibli par les États membres avec le soutien de la […]

Herbicides à base de bentazone : le parlement européen refuse la réautorisation proposée par la Commission

23 novembre 2016

Laissez un commentaire !

La Commission européenne entend réautoriser pour 15 ans la bentazone, principe actif de plusieurs herbicides, au mépris de l’avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments et des recommandations de la Médiatrice européenne sur l’autorisation des substances actives de pesticides et herbicides. Dans une résolution non-contraignante, le Parlement s’est opposé à cette réautorisation avec une […]

Glyphosate : pour la Cour de Justice de l’UE les documents liés à l’autorisation de pesticides revêtent un intérêt public supérieur

23 novembre 2016

Laissez un commentaire !

Les associations Stichting Greenpeace Nederland et Pesticide Action Network Europe (PAN Europe) avaient demandé à la Commission européenne, en décembre 2010, l’accès à des documents concernant la première autorisation de mise sur le marché du glyphosate en 2001. Sous prétexte de protéger des informations confidentielles dans le cadre de la propriété intellectuelle, la Commission n’avait […]

Agenda du 21 au 26 Novembre – Session plénière à Strasbourg

21 novembre 2016

Laissez un commentaire !

Cette semaine sera dense sur le plan parlementaire comme associatif ; j’interviendrai en plénière notamment sur les questions d’émissions atmosphériques de certains polluants, sur l’efficacité de la politique de développement ou encore sur le travail de la Médiatrice européenne. En parallèle, je célébrerai les 30 ans de la Fondation France Libertés, et ouvrirai le Festival du Livre et de l’Alerte.

Perturbateurs endocriniens : la Commission propose l’intoxication, que dit la France ?

10 novembre 2016

Laissez un commentaire !

Après une première proposition en juin dernier, un nouveau projet de la Commission pour encadrer les perturbateurs endocriniens a fuité. La logique suivie ne permettra pas de se débarrasser des substances qui dérèglent notre système hormonal et qui se retrouvent aussi bien dans les plastiques, les pesticides et les peintures. Réaction de Michèle Rivasi, députée […]

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives