A A

Archive | juillet, 2015

Ondes électromagnétiques: Conflits d’intérêts au sein du comité scientifique de la Commission européenne

30 juillet 2015

Laissez un commentaire !

Retrouvez ici la lettre que j’ai envoyée à John Ryan, le directeur de la Direction générale de la santé à la Commission européenne. J’y expose les situations de conflits d’intérêts dans lesquelles se trouvent certains membres du comité scientifique de la Commission, qui a statué sur les risques des ondes électromagnétiques.

Réserve Naturelle de Scandola en Corse : lettre au président de la Collectivité Territoriale de Corse

20 juillet 2015

Laissez un commentaire !

Monsieur le Président,

Nous souhaiterions attirer votre attention au sujet de la réserve naturelle de Scandola.

Comme vous le savez, cette réserve exceptionnelle, somptueux écrin, riche de sa biodiversité faunistique et floristique, contribue à l’image de nature préservée de la Corse depuis de nombreuses années.

Lettre ouverte auprès du 1er Ministre sur le Lyon-Turin

16 juillet 2015

Laissez un commentaire !

Monsieur le Premier Ministre,
Je tiens tout d’abord à vous remercier d’avoir pris la peine de me faire recevoir avec Monsieur Daniel IBANEZ qui m’accompagnait par votre Conseiller Transports lors de ma venue lundi 13 juillet à l’Hôtel de Matignon.
J’étais venue interroger Messieurs DESTOT et BOUVARD qui étaient venus vous remettre leur rapport sur les nouveaux financements pour le projet Lyon-Turin. Je recherchais des précisions et clarifications après avoir eu connaissance par la presse du contenu de leur unique recommandation : créer une taxe poids lourds.

Anti-vaccin, non. Vaccin-critique, oui.

15 juillet 2015

2 Commentaires

Les campagnes de vaccination suscitent de nombreux débats en France et dans le reste de l’Europe. J’ai pris ma part dans ces débats et je tiens, par ce billet, à mettre à disposition auprès de toutes et tous ma position concernant les vaccins. La France est l’un des seuls pays de l’ouest de l’Europe à […]

Les sites Seveso et les centrales nucléaires françaises sont-ils suffisamment protégés des actes malveillants ou terroristes ?

14 juillet 2015

Laissez un commentaire !

Après la tentative d’attaque kamikaze en Isère il y a deux semaines sur un site Seveso « seuil bas », c’est à Berre-l’Etang (Bouches-du-Rhône) que sont survenues deux explosions sur un site pétrochimique classé Seveso « seuil haut », vraisemblablement suite à un acte malveillant.

Agenda du 13 au 17 juillet 2015 – semaine de réunions des commissions parlementaires

12 juillet 2015

Laissez un commentaire !

Cette semaine est allégée avec la perspective de la fermeture annuelle du Parlement européen, à cheval sur Juillet et Août. Un repos bien mérité pour repartir avec encore plus d’énergie à la rentrée sur mes combats !

Sécurité alimentaire: le Parlement européen refuse de protéger la population en cas d’accident nucléaire

9 juillet 2015

2 Commentaires

Le Parlement européen s’est prononcé aujourd’hui sur la proposition de règlement du Conseil fixant les niveaux maximaux admissibles de contamination radioactive pour les denrées alimentaires et les aliments pour bétail après un accident nucléaire ou dans toute autre situation d’urgence radiologique.

Économie circulaire – Les eurodéputés mettent la Commission sous pression

8 juillet 2015

Laissez un commentaire !

Les députés européens ont envoyé un message clair ce mercredi 8 juillet à la Commission européenne: cette dernière devra présenter une nouvelle proposition concernant l’économie circulaire avant la fin de l’année.

Agenda du 6 au 10 Juillet 2015 – Semaine de session plénière à Strasbourg

5 juillet 2015

Laissez un commentaire !

C’est la dernière session de votes à Strasbourg avant la trêve estivale ; focus plus particulier sur un dossier cette semaine, la contamination radioactive des aliments !

Dépêche AFP – Sous le même toit, industriels du médicament et détracteurs plaident leur cause

3 juillet 2015

Laissez un commentaire !

Les Entreprises du médicament (Leem) et certains détracteurs se sont retrouvés sous le même toit mais chacun de leur côté à Paris jeudi, les premiers plaidant pour une « réinvention » du système de soins face aux innovations, les seconds dénonçant la « démission du politique face au lobby pharmaceutique ».

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives