A A

Archive | octobre, 2014

Tribune sur Libé.fr : Barrage de Sivens, Center parcs en Isère : mêmes causes, mêmes effets ?

31 octobre 2014

Laissez un commentaire !

Le projet d’un complexe aquatique à Roybon fait l’objet d’une contestation vive de la part de plusieurs associations de défense de la biodiversité.

Le groupe Pierre & Vacances Center Parcs envisage d’implanter sur la commune de Roybon en Isère un complexe aquatique qui fait l’objet d’une contestation vive de la part de plusieurs associations de défense de la biodiversité et de collectifs de citoyens. Cette opposition au projet a d’ailleurs été confortée par un avis défavorable unanime des trois commissaires enquêteurs publics missionnés par le tribunal administratif.

Décès d’un militant au Testet: les écologistes au Parlement européen demandent des explications ainsi que l’arrêt des travaux

27 octobre 2014

Laissez un commentaire !

Depuis le début du mois de septembre 2014 les accrochages entre des opposants à la construction d’un barrage d’irrigation du Testet, dans le département du Tarn en France, et les forces de l’ordre sont allés en s’aggravant.

Agenda du 27 au 31 Octobre 2014 « semaine verte » au Parlement européen – activités en circonscription

26 octobre 2014

Laissez un commentaire !

C’est la « semaine verte » au parlement européen, c’est à dire que les eurodéputés se consacrent plutôt à des activités dans leur circonscription ; c’est pourquoi je participerai à l’assemblée générale du Club Europe Sud Rhône-Alpes dont je suis présidente, que je rencontrerai des acteurs du territoire et qu’enfin je terminerai par une audience auprès de Mme la Ministre de l’Ecologie, Ségolène ROYAL

Vaccin contre Ébola : efforts à poursuivre, transparence des essais cliniques et leçons à tirer

24 octobre 2014

Laissez un commentaire !

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un million de vaccins pourraient être prêts à utiliser en Afrique d’ici mi-2015.

La Cour des Comptes confirme que le Lyon-Turin est un projet inutile et coûteux

23 octobre 2014

2 Commentaires

La Cour des comptes vient aujourd’hui de publier un nouveau rapport afin dénoncer la dérive ferroviaire française. Elle n’a pas épargné le projet Lyon Turin qu’elle a déjà largement remis en cause par trois fois au cours de l’année 2012.

Inondations en Europe : lutter efficacement contre le dérèglement climatique

20 octobre 2014

Laissez un commentaire !

En mai dernier, la région des Balkans était frappée par les pires inondations depuis plus d’un siècle, provoquant la mort de plusieurs dizaines de personnes et faisant plus d’un million de sinistrés. À une toute autre échelle, le Sud-Est de la France vient de connaître une forte vague d’inondations largement aggravée par l’étalement urbain et l’artificialisation des sols.

Agenda – semaine du 20 au 25 Octobre 2014 – Session plenière à Strasbourg

20 octobre 2014

Laissez un commentaire !

Cette semaine, je serai à Strasbourg en session plénière de vote ; à retenir, le vote d’investiture des commissaires européens aura lieu mercredi

Ebola: mettre tous les moyens en œuvre afin d’endiguer l’épidémie à la source

16 octobre 2014

Laissez un commentaire !

Aujourd’hui, l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest est hors de contrôle et le risque de contamination n’est plus exclu en Europe, comme on l’a vu récemment en Espagne.

Dépêche Reuters : La biomasse à Gardanne, un projet « vert » qui inquiète

15 octobre 2014

Laissez un commentaire !

L ‘électricien allemand E.ON convertit près de Marseille une vieille centrale à charbon en unité de biomasse, mais ce projet « vert » suscite l’inquiétude d’écologistes qui dénoncent une « monstruosité économique et environnementale ».

Les subventions aux énergies renouvelables sont prioritaires pour garantir le respect des objectifs climatiques européens

14 octobre 2014

Laissez un commentaire !

Mardi 14 octobre, le Commissaire à l’énergie Monsieur Oettinger présente l’étude préliminaire sur les « Subventions et coûts de l’énergie dans l’UE »: elle démontre qu’en 2012, les aides publiques accordées par les États membres de l’UE au secteur de l’énergie ont été en grande partie destinées au charbon et au nucléaire.

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

    La gouvernance de l’Union de l’énergie est un bel exemple de réussite européenne:

    Vidéo Europarl TV:

    Réaction de Michèle Rivasi sur la Stratégie climat 2050 de la Commission européenne:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives