A A

Archive | février, 2013

Agenda- Semaine du 25/02 au 01/03

25 février 2013

Laissez un commentaire !

En toute transparence, voici le calendrier de ma semaine de travail.

Aluminium dans les vaccins : mon courrier à Madame la Ministre de la Santé

20 février 2013

1 Commentaire

Aluminium dans les vaccins : mon courrier à Madame la Ministre de la Santé

Madame la Ministre, Chère Marisol,

Cet automne 2012, près de 120 parlementaires se sont mobilisés auprès d’associations de malades pour que le gouvernement se saisisse au plus vite de la question des effets nocifs de l’aluminium utilisé comme adjuvant vaccinal.

Mediator: le grand ménage se poursuit (L’Humanité)

20 février 2013

Laissez un commentaire !

Cinq personnes, dont un ancien haut cadre de l’Agence du médicament, sont mises en examen dans le cadre de l’enquête sur les conflits d’intérêts avec le laboratoire Servier.

Le retour des farines animales : une menace pour notre santé

19 février 2013

Laissez un commentaire !

Le 14 février dernier, la Commission européenne a annoncé le retour des farines animales dans l’alimentation des poissons d’élevage dès le 1er juin prochain. Une première étape avant la réintroduction des farines dans les élevages de porcs et de volailles, contestée par Michèle Rivasi, députée européenne Vice-présidente du groupe des Verts/ALE au Parlement européen. « Alors […]

Mises en examen dans l’affaire Mediator : toute la lumière doit être faite sur les conflits d’intérêts !

19 février 2013

Laissez un commentaire !

Deux anciens cadres de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), Jean-Michel Alexandre et Eric Abadie ainsi qu’une ancienne salariée de Servier (fabricant du Mediator), viennent d’être mis en examen dans le cadre du volet « tromperie et prise illégale d’intérêt » du dossier Mediator, nous apprend France Info le 18 février. Les liens financiers entre ces […]

Agenda- Semaine du 11 février au 17 février

12 février 2013

Laissez un commentaire !

Lundi 11 février – Soir : Invitée de l’émission Mots-croisés sur France 2 (présentée par Yves Calvi) sur le thème « Lasagnes au cheval, crise ou scandale »? Avec Benoit Hamon, Jean-René Buisson, Bruno Parmentier, Laure Noualhat, Périco Legasse. Du 13 février au 16 février – 9e réunion régionale de l’assemblée parlementaire paritaire ACP-UE à Saint-Domingue (République […]

Findus / Viande de cheval: l’industrie agroalimentaire nous fait avaler n’importe quoi!

11 février 2013

1 Commentaire

Après l’affaire de la vache folle, mais aussi plus récemment d’Escherichia coli, se retrouve-t-on face à un nouveau dysfonctionnement agroalimentaire européen d’ampleur avec l’affaire de la viande de cheval remplaçant la viande de bœuf dans les produits surgelés?

Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens : première réunion du groupe de travail (Actu-Environnement.com)

8 février 2013

Laissez un commentaire !

Le groupe de travail, chargé d’élaborer une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens d’ici juin, vient d’être installé par le ministère de l’Ecologie. Ses quarante membres de tous horizons ont débuté leurs travaux de réflexions. 8 février 2013 | Actu-Environnement.com Le groupe de travail relatif à l’élaboration de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens […]

Directive émissions sonores des véhicules: le Parlement européen reste sourd face aux enjeux sanitaires et cède au tintamarre du lobby automobile

6 février 2013

Laissez un commentaire !

Le Groupe des Verts au Paurlement européen déplore le résultat du vote qui reflète l’intense campagne de lobbying de l’industrie: quasiment aucune amélioration d’une directive pourtant vieille de 20 ans.

Directive transparence des prix des médicaments: les écologistes préfèrent s’abstenir

6 février 2013

Laissez un commentaire !

Le Parlement européen a voté aujourd’hui 6 février 2013 en faveur de la révision de la directive de 1989 (1) sur la transparence des procédures de fixation du prix des médicaments. Le groupe des Verts/ALE a choisi de s’abstenir, car selon lui, le texte n’apporterait rien de favorable à l’organisation des systèmes de santé des […]

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives