A A

Archive | avril, 2012

Efficacité énergétique en Europe : le gouvernement français tient un double discours

30 avril 2012

1 Commentaire

L’efficacité énergétique fait l’objet de discussions âpres à l’échelon européen. La France y prend une place « particulière » en étant le principal Etat membre qui cherche à saborder les ambitions de la Commission européenne et du Parlement.
La Commission Européenne, soutenue par le Parlement, souhaite rendre contraignant l’objectif d’efficacité énergétique du paquet « climat énergie ».

Pour Michèle RIVASI, députée européenne :

« Avec cette directive sur l’efficacité énergétique, tout le monde sera gagnant…

Tchernobyl, 26 ans que l’on dépense sans compter ni même panser

26 avril 2012

1 Commentaire

Pendant des années, l’aide européenne a été quasi exclusivement orientée sur la sécurisation du site de Tchernobyl et de son sarcophage. Il est temps d’allouer des fonds à une expertise sanitaire indépendante.

Scandale des implants mammaires PIP : plus jamais ça!

25 avril 2012

Laissez un commentaire !

La Commission ENVI du Parlement européen a voté aujourd’hui 25 avril en faveur d’une résolution sur les implants mammaires en gel de silicone défectueux fabriqués par la société française PIP.

Gaz de schiste: la bataille européenne ne fait que commencer

25 avril 2012

Laissez un commentaire !

Alors que les citoyens européens maintiennent leur mobilisation, les industriels s’affairent en coulisse pour discréditer les risques environnementaux pointés du doigt par les écologistes.

Séismes: une étude qui fait trembler l’industrie des gaz de schiste

24 avril 2012

Laissez un commentaire !

Une étude américaine officielle (non publiée pour l’instant) a établi un lien entre la réinjection des eaux usées dans les puits fracturés et l’intensification de séismes à proximité des puits.

Résultats du premier tour: entre espoir et amertume

23 avril 2012

Laissez un commentaire !

Les résultats des élections du 22 avril 2012 sont la conclusion évidente de 5 ans de sarkozysme.

En finir avec le perchloroéthylène et autres produits qui empoisonnent notre quotidien!

20 avril 2012

Laissez un commentaire !

Le perchloroéthylène, ce solvant toxique utilisé pour le nettoyage à sec, va progressivement disparaître des pressings de France, a annoncé le 19 avril le Réseau Environnement Santé (RES) après une rencontre avec le Directeur Général de la Santé. Pour Michèle RIVASI, porte parole d’Eva JOLY, il était grand temps d’avancer sur ce dossier, avant qu’un […]

Budget rectificatif 2012: le Parlement accorde 650 millions de plus à ITER, véritable gouffre financier

20 avril 2012

Laissez un commentaire !

Le Parlement européen vient d’adopter un budget supplémentaire de 650 millions à ITER rien que pour l’année 2012. Les Verts au Parlement européen ont voté contre cette augmentation estimant que ce projet est un véritable gouffre financier.

Une première pour l’accessibilité aux fonds européens : le Club Europe Sud Rhône-Alpes

19 avril 2012

Laissez un commentaire !

Une première pour l’accessibilité aux fonds européens : le Club Europe Sud Rhône-Alpes

Pour la première fois en Rhône-Alpes, un Club Europe est lancé pour créer un lien constructif entre les porteurs de projets de Sud Rhône-Alpes et l’administration, qui instruit les dossiers de demande de fonds européens

Adapter les politiques de recherche et de santé au défi des perturbateurs endocriniens

18 avril 2012

Laissez un commentaire !

Le 10 avril dernier, une table-ronde organisée par Women in Europe for a Common Future (WECF) France réunissait scientifiques, représentants des pouvoirs publics et de la société civile autour du thème « Perturbateurs endocriniens (PE) : effets et mécanismes d’action de la conception à la maturité ». Si le constat scientifique des conséquences des PE […]

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives