A A

Archive | mars, 2012

Santé: respirer un air pollué ne doit plus être une fatalité

Une étude de l’Inserm récemment publiée et menée sur 6.000 écoliers révèle que près d’un enfant sur trois évolue dans une école où l’air intérieur est mauvais pour leur santé.

Pesticides: le Cruiser tueur d’abeilles doit être retiré du marché

Le ministère de l’Agriculture vient d’annoncer qu’il envisageait d’interdire le « Cruiser OSR », un pesticide qui aurait des effets nocifs sur les abeilles.

Discours d’ouverture lors du vernissage de l’exposition Armeniaca

L’architecture c’est la physionomie des nations, l’identité des civilisations. Quand les monuments disparaissent, c’est une partie de l’identité d’un peuple entier qui s’efface. Pour notre mémoire collective, il est ainsi primordial de conserver les vestiges des bâtisseurs de notre identité collective.

Exposition – “Armeniaca: les pionniers de l’étude du patrimoine architectural arménien”

Exposition – “Armeniaca: les pionniers de l’étude du patrimoine architectural arménien”

Après Erevan, Venise et Milan, j’ai proposé d’accueillir avec l’UGAB Europe l’exposition « Armeniaca : les pionniers de l’étude du patrimoine architectural arménien » du 26 au 30 Mars 2012 au Parlement Européen à Bruxelles.

Catastrophe sur une plateforme offshore de Total: sortons des énergies fossiles!

Si nous n’engageons pas une transition énergétique rapidement, si nous n’apprenons pas à sortir des énergies fossiles progressivement, nous subirons de plus en plus de catastrophes similaires.

Sortie du nucléaire: le candidat Sarkozy instrumentalise les salariés d’EDF et joue la fission dans la société française

Devant des salariés d’EDF, Nicolas Sarkozy a encore une fois vilipendé l’accord PS-EELV et argué que la filière nucléaire française et EDF étaient menacées de mort.

Non aux forages offshore: tous à la Seyne sur Mer et Brégançon!

27 mars 2012

5 Commentaires

Les collectifs appellent tous les bateaux du littoral à venir protéger symboliquement la République d’un risque de marée noire, le dimanche 8 avril prochain.

Filière photovoltaïque: le gourou du nucléaire met encore à mal le temple du soleil

Lors de l’annonce du sauvetage de Photowatt, le président-candidat Sarkozy avait pris l’engagement de mettre en place une majoration tarifaire visant à inciter les producteurs d’énergie solaire à installer des panneaux français.

Précarité énergétique: la transition énergétique ne doit plus attendre

Les cas de précarité énergétique ont augmenté fortement l’an dernier en France, sous l’effet de la crise et de la hausse des factures d’électricité et de gaz, selon le Médiateur national de l’énergie.

Forum Mondial de l’Eau: pour une reconnaissance de l’eau comme bien commun

Forum Mondial de l'Eau: pour une reconnaissance… par EurodeputesEE

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

    La gouvernance de l’Union de l’énergie est un bel exemple de réussite européenne:

    Vidéo Europarl TV:

    Réaction de Michèle Rivasi sur la Stratégie climat 2050 de la Commission européenne:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives