A A

Archive | février, 2012

Invitation Conférence publique: Fukushima, un an après

29 février 2012

Laissez un commentaire !

Invitation Conférence publique: Fukushima, un an après

A quelques jours du terrible anniversaire de Fukushima, Eva JOLY et Michèle RIVASI accueillent une délégation venue spécialement du Japon, dont Eisaku SATO ancien gouverneur de la préfecture de Fukushima.

Vacance au Ministère de l’Ecologie: une stratégie peut en cacher une autre

23 février 2012

Laissez un commentaire !

Nathalie Kosciusko-Morizet a quitté le ministère de l’écologie pour se consacrer à son rôle de porte-parole du candidat Sarkozy et ne sera pas remplacée.

Visite d’Eric Besson à Fukushima: en pleine campagne présidentielle, la désinformation continue

21 février 2012

2 Commentaires

Visite d’Eric Besson à Fukushima: en pleine campagne présidentielle, la désinformation continue

Pour gagner le débat sur l’avenir énergétique de la France, Nicolas Sarkozy ne sait plus comment faire. Preuve en est, sa dernière idée a été d’envoyer Eric Besson dans la zone interdite de Fukushima…pour nous rassurer.

EDF, ou la cigale qui chante

17 février 2012

Laissez un commentaire !

Pour Michèle Rivasi, porte parole d’Eva Joly, candidate écologiste à l’élection présidentielle, de tels bénéfices ne devraient pas être ainsi revendiqués, alors que des investissements urgents dans la sûreté nucléaire sont nécessaires et que le démantèlement futur n’est toujours pas financé.

Baisse de participation au Forum Mondial de l’Eau alors que les militants accélèrent les préparations du Forum Alternatif

14 février 2012

Laissez un commentaire !

Les critiques habituelles du rendez vous triennal que constitue le Forum mondial de l’eau sont aujourd’hui renforcées par l’incapacité des organisateurs du Forum à attirer beaucoup de monde à l’événement de cette année, qui aura lieu du 12 au 17 mars à Marseille.

Belle victoire d’un agriculteur malade contre Monsanto

13 février 2012

1 Commentaire

Le tribunal de grande instance de Lyon a déclaré aujourd’hui 13 février que la multinationale Monsanto était bien responsable de l’intoxication de l’agriculteur charentais Paul François, qui avait utilisé le Lasso, un herbicide appartenant à la firme.

AFP: Eva Joly à Marseille contre la prospection d’hydrocarbures en Méditerranée

13 février 2012

Laissez un commentaire !

La candidate écologiste à la présidentielle, Eva Joly, en visite lundi à Marseille, a appelé le gouvernement à ne pas renouveler le permis de recherche d’hydrocarbures en Méditerranée, pointant les risques pour l’environnement d’un forage pétrolier.

Rapport Energies 2050: des conclusions aussi partiales qu’irresponsables pour un avenir énergétique durable

13 février 2012

2 Commentaires

La conclusion du rapport Energies 2050 commandé par Eric Besson est loin d’être une surprise: au prix d’une analyse aussi partielle que partiale, la commission d’experts préconise de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires au-delà de 40 ans.

Sarkozy à Fessenheim: le Président-candidat au chevet d’une centrale en fin de vie

9 février 2012

Laissez un commentaire !

Aujourd’hui à la centrale nucléaire de Fessenheim, la plus vieille de France encore en activité, Nicolas Sarkozy a continué à marteler les mêmes mensonges tenus par les promoteurs de l’atome depuis tant d’années.

Exposition aux ondes électromagnétiques: les travailleurs demandent des mesures indépendantes pour évaluer les risques sanitaires

8 février 2012

Laissez un commentaire !

Certains travailleurs sont plus exposés aux ondes électromagnétiques que d’autres. Les conducteurs de métro en font partie.

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

    La gouvernance de l’Union de l’énergie est un bel exemple de réussite européenne:

    Vidéo Europarl TV:

    Réaction de Michèle Rivasi sur la Stratégie climat 2050 de la Commission européenne:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives