A A

Archive | décembre, 2011

Pénalisation des génocides: aucun massacre de population civile ne doit être un détail de l’histoire

22 décembre 2011

1 Commentaire

Aujourd’hui les députés ont voté pour la pénalisation de la négation des génocides reconnus à ce jour. Ce vote polémique a fait l’objet de menaces de la part des autorités turques puisque la France reconnaît le génocide arménien depuis 2001, alors que la Turquie estime que les Arméniens n’ont pas été victimes d’une campagne d’extermination en 1915.

Conflits d’intérêts à l’Agence européenne du médicament : de nouvelles preuves accablantes

20 décembre 2011

1 Commentaire

Dans un communiqué publié le 19 décembre par trois organisations non gouvernementales (Alliance for Lobbying Transparency & Ethics Regulation (Alter-EU), Formindep et Health Action International (HAI) Europe), de nouvelles preuves de conflit d’intérêts viennent accabler l’ancien directeur exécutif de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) Thomas Lönngren. En poste au sein de l’EMA de 2001 à […]

La sortie du nucléaire: une véritable opportunité pour l’emploi en France

15 décembre 2011

1 Commentaire

Ce matin sur France Inter, Nathalie Kosciusko-Morizet a déclaré que la fermeture de la centrale de Fessenheim n’était pas exclue, qu’elle dépendrait des résultats des évaluations complémentaires de sûreté post-Fukushima.

Article publié dans l’Express: « Sous le choc des ondes »

14 décembre 2011

Laissez un commentaire !

Ils se calfeutrent, fuient la ville, ses antennes relais… Traités comme des doux dingues, les allergiques aux champs électromagnétiques se rebiffent. Et réclament d’être moins exposés.

Limitation des phosphates dans les détergents: un grand pas en avant

14 décembre 2011

Laissez un commentaire !

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui une nouvelle législation visant à limiter l’usage des phosphates dans les détergents de grande consommation.

Jus de fruits: de nouvelles règles pour une meilleure information des consommateurs

14 décembre 2011

Laissez un commentaire !

Le Parlement européen a aujourd’hui révisé la législation européenne en vigueur pour les jus de fruits. Le Groupe des Verts-ALE se réjouit de cette modification nécessaire, avec quelques réserves néanmoins.

ITER: c’est sans réfléchir que le PE donne son accord pour un financement supplémentaire à ITER

13 décembre 2011

Laissez un commentaire !

Le Parlement européen vient d’approuver un accord entre le PE et le Conseil qui autorise un fond supplémentaire de 1,3 milliard d’euros au projet de fusion nucléaire ITER. Ce fond sera prélevé sur le budget de l’UE pour la période 2012-2013.

Greenpeace/Nucléaire: le facteur humain doit être intégré dans les évaluations complémentaires de sûreté

5 décembre 2011

Laissez un commentaire !

Ce 5 décembre à l’aube, des militants de Greenpeace se sont introduits dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube) à 95 kilomètres au sud-est de Paris pour porter un message: “Le nucléaire sûr n’existe pas”.

Une solution doit être trouvée pour les arboriculteurs victimes de la sharka!

2 décembre 2011

Laissez un commentaire !

En Janvier 2011, à mon invitation en tant que députée européenne, une délégation d’arboriculteurs drômois victimes du virus de la sharka ont rencontré des membres de la Commission Européenne en charge de la santé des végétaux, dont Monsieur Eric Poudelet chef de l’unité « Sécurité de la chaine alimentaire » de la Direction Générale « […]

Michèle Rivasi désignée porte-parole d’Eva Joly pour 2012

2 décembre 2011

1 Commentaire

Hier à Paris, Eva Joly a présenté son équipe de campagne. Michèle Rivasi, députée européenne EELV qui figure parmi les trois nouveaux porte-parole, se réjouit de la confiance que lui accorde Eva Joly et détaille son rôle dans la campagne.

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

    La gouvernance de l’Union de l’énergie est un bel exemple de réussite européenne:

    Vidéo Europarl TV:

    Réaction de Michèle Rivasi sur la Stratégie climat 2050 de la Commission européenne:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives