A A

Archive | septembre, 2011

« Les promoteurs des gaz de schiste devront se plier aux exigences imposées par la directive REACH »

26 septembre 2011

1 Commentaire

« Les promoteurs des gaz de schiste devront se plier aux exigences imposées par la directive REACH »

L’exploitation des gaz de schiste sera ralentie par les coups de frein réglementaires imposés par la directive REACH, c’est ce qu’a rappelé Karl Falkenberg (Directeur Général de la DG Environnement de la Commission).

Chaufferie bois à Pierrelatte : un projet surdimensionné et écologiquement aberrant

24 septembre 2011

Laissez un commentaire !

Ce projet est une aberration écologique, il y a d’autres solutions bien plus durables pour le réseau de chaleur.

Je soutiens les revendications des travailleurs et sous traitants du nucléaire

21 septembre 2011

Laissez un commentaire !

Je soutiens les revendications des travailleurs et sous traitants du nucléaire

Après l’accident à Centraco sur le site de Marcoule le 12 septembre, faisant un mort et quatre blessés dont un grave parmi les salariés, il devient urgent de se mobiliser pour améliorer les conditions de travail.

Déclaration d’indépendance de l’Arménie: 20 ans déjà et toujours de nombreux défis à relever

21 septembre 2011

Laissez un commentaire !

Il y a 20 ans exactement naissait l’Etat arménien. Les défis d’aujourd’hui sont nombreux et sont directement liés à la participation de l’UE dans cette région au passé conflictuel.

Avec ou sans fracturation hydraulique, no gazaran!

14 septembre 2011

Laissez un commentaire !

Les titulaires de permis d’exploration et de prospection de gaz et huiles de schiste avaient deux mois, à partir de la loi adoptée le 14 juillet 2011, pour remettre un rapport au gouvernement français précisant la technique qu’ils comptaient employer pour extraire ces ressources fossiles.

Forage offshore: Le Parlement ne parvient pas à imposer de véritables règles en matière de risques

13 septembre 2011

Laissez un commentaire !

Alors que les conséquences des catastrophes pétrolières ne connaissent pas de frontières, les États-membres continuaient de raisonner en termes nationaux.

Explosion à Marcoule: la transparence la plus totale et la plus immédiate est attendue de l’ASN et d’EDF

12 septembre 2011

Laissez un commentaire !

Ce qui s’est passé ce matin n’est malheureusement pas une surprise puisque l’ASN avait déjà épinglé en 2010 la mauvaise gestion du site, victime de lacunes dans la culture de sûreté au sein de l’installation Centraco.

Procès Pellerin: ce non-lieu est un déni de justice pour les victimes de Tchernobyl

7 septembre 2011

1 Commentaire

Michèle RIVASI, députée européenne EELV, conteste l’aboutissement de cette longue enquête et s’indigne de la décision prise par la Cour d’Appel de Paris.

Servier : Le pouvoir de l’argent au détriment de la santé

6 septembre 2011

Laissez un commentaire !

« En visant le marché du diabète, Servier a pu détourner a des fins commerciales un médicament qui aurait alors fait doublon avec un autre de ses coupes-faim, l’isoméride. Ceci nous rappelle combien la priorité d’un laboratoire pharmaceutique est de satisfaire des marchés porteurs, quitte malheureusement à trafiquer les données, » déclarent Eva Joly et Michèle Rivasi, […]

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

    La gouvernance de l’Union de l’énergie est un bel exemple de réussite européenne:

    Vidéo Europarl TV:

    Réaction de Michèle Rivasi sur la Stratégie climat 2050 de la Commission européenne:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives