A A

Archive | avril, 2011

Newsletter spéciale « Nucléaire » suite à la catastrophe de Fukushima le 12 mars 2011

28 avril 2011

1 Commentaire

Retrouvez des informations sur la réalité du nucléaire civil mais aussi les alternatives énergétiques existantes. Decouvrez les implications européennes, les problèmes liés à la gestion des déchets nucléaires mais aussi des informations sur les seuils de contamination radioactive.

Et il y a 25 ans naissait la CRIIRAD…

27 avril 2011

1 Commentaire

Parce qu’il ne faut pas oublier la réaction citoyenne et scientifique suite à la catastrophe de Tchernobyl, petit retour sur la création de la CRIIRAD, quelques jours après l’explosion du réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl…

25 ans après Tchernobyl, pensons à l’humain!

27 avril 2011

Laissez un commentaire !

L’UE a mis des millions d’euros pour la sureté du réacteur numéro 4 de la centrale pour éviter des fuites radioactives…
Le premier sarcophage fait à la va vite fuit de toutes parts et devrait être remplacé par une coque de béton cou^tant plusieurs centaines de millions d’euros, et dont les travaux sont sans cesse repoussés…
La santé des gens devrait pourtant être une priorité! petite interview à lire…

Les leçons de Tchernobyl n’ont pas été tirées

26 avril 2011

Laissez un commentaire !

Les leçons de Tchernobyl n’ont pas été tirées

En 1986, le 26 avril, le quatrième réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait (…)

EuroparlTV: Tchernobyl 25 ans après, quelles leçons tirées?

26 avril 2011

Laissez un commentaire !

Projection débat autour du dernier film d’Alain de Halleux, « Chernobyl for ever » à Valence le 2 Mai

21 avril 2011

Laissez un commentaire !

Projection débat autour du dernier film d’Alain de Halleux, « Chernobyl for ever » à Valence le 2 Mai

A l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de Tchernobyl, une projection débat autour du dernier film d’Alain de Halleux « Chernobyl for ever » sera organisée le 2 Mai prochain au cinéma le Lux à Valence.

Tchernobyl, 25 ans après

20 avril 2011

Laissez un commentaire !

Tchernobyl, 25 ans après

25 ans après Tchernobyl, la catastrophe de Fukushima ravive les inquiétudes enfouies et rappelle que la sûreté des centrales n’est pas maîtrisable. A l’initiative du ministère des catastrophes ukrainien, une conférence internationale sur le thème du futur de la sûreté nucléaire aura lieu les 20, 21 et 22 avril 2011 à Kiev

Pandemrix : Que cherche à cacher l’Agence Européenne des Médicaments?

19 avril 2011

Laissez un commentaire !

Apres les études finlandaise, suédoise et française qui confirment l’apparition de narcolepsie chez les moins de 20 ans vaccinés au Pandemrix, un vaccin anti H1N1 développé par GSK, l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) propose une mise à jour des informations contenues dans la notice du produit. « La réponse de l’EMA est clairement insuffisante », réagit l’eurodéputée […]

Gaz de schiste : Les eurodéputés Verts organisent une mobilisation européenne

14 avril 2011

Laissez un commentaire !

Gaz de schiste : Les eurodéputés Verts organisent une mobilisation européenne

Ce jeudi 14 avril 2001, Michèle RIVASI, José BOVE, Reinhard BÜTIKOFER, et Bas EICKHOUT (Verts/ALE) ainsi que des représentants des ONG et des associations locales se sont réunis …

Pour un tandem Eva Joly – Nicolas Hulot en 2012 : sortons de la présidentialisation à outrance et de la bataille d’égo !

12 avril 2011

10 Commentaires

La séquence politique nationale qui s’ouvre (présidentielle – législatives) doit permettre à l’écologie politique de s’ancrer durablement dans le champ politique français en offrant une troisième voie nouvelle face aux deux forces traditionnelles dominantes (PS et UMP) répondant à la fois aux urgences sociales, environnementales et démocratiques.

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

    La gouvernance de l’Union de l’énergie est un bel exemple de réussite européenne:

    Vidéo Europarl TV:

    Réaction de Michèle Rivasi sur la Stratégie climat 2050 de la Commission européenne:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives