A A

Archive | juin, 2010

La Croix : « L’Europe s’interroge sur la sécurité des plates-formes en mer du Nord »

Un moratoire sur la réalisation de nouveaux forages va être proposé ainsi que la mise en place d’un contrôle européen de la sécurité sur les plates-formes. L’ampleur de la catastrophe occasionnée par l’explosion de la plate-forme Deepwater Horizon pose des questions sur l’exploitation des champs pétrolifères en mer du Nord. Vingt-sept puits en eau profonde […]

Biocides, produits d’entretien, détergents, nanos… un premier mieux pour les consommateurs !

La Commission santé et environnement du Parlement européen a voté une série d’amendements concernant la mise sur le marché et l’utilisation des produits biocides, c’est à dire de produits tels que les détergents, les produits d’hygiène ou la mort aux rats et qui visent à tuer les bactéries, moisissures et organismes vivants nuisibles.   Réagissant à l’issue du vote, Michèle Rivasi (Verts/ALE/Europe Ecologie) […]

Grave erreur, le Parlement Européen rejette l’étiquetage sous forme de signalisation tricolore

22 juin 2010

2 Commentaires

Grave erreur, le Parlement Européen rejette l’étiquetage sous forme de signalisation tricolore

Avec le vote du rapport Sommer sur l’étiquetage alimentaire, le Parlement européen vient -sous pression du groupe PPE- de louper le coche pour apporter une vraie contribution à la santé publique.

Audition publique sur la Grippe A(H1N1) à l’Assemblée Nationale : « La démocratie sanitaire réclame une véritable révolution culturelle ! » déclare Michèle Rivasi

Dès juin 2009, en tant que citoyenne et scientifique, je dois avouer que j’ai été assez surprise que l’on puisse décréter, à la hussarde, une pandémie. Comment peut-on accepter que l’OMS déclare l’état de pandémie en se fondant sur le seul critère de la propagation géographique, sans prendre en compte la gravité de l’infection, interroge […]

Michèle Rivasi à l’OPECST : « H1N1 : Et si c’était à refaire ? »

10 juin 2010

1 Commentaire

Lundi 14 juin 2010, un an après l’alerte à la pandémie grippale A(H1N1) lancée par l’OMS, l’eurodéputée française Europe Ecologie Michèle Rivasi interviendra à l’Assemblée nationale sur la dimension citoyenne de la grippe A(H1N1) lors de la journée d’audition publique de l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologique (OPECST) consacrée à la gestion de […]

Triplement du coût d’ITER : La Commission demande à la France de payer 1,3 milliards d’euros

La Commission européenne souhaite que les contribuables européens, et en particulier français, paient l’addition très lourde de ce mirage scientifique, devenu scandale financier.

Déchets électroniques: carton jaune du Parlement pour les substances dangereuses

2 juin 2010

1 Commentaire

La commission de l’environnement du Parlement européen vient de voter une modification de la réglementation applicable aux équipements électroniques, visant à réduire la quantité de substances toxiques qu’ils contiennent.

Entretien: mettre en doute les dangers des lignes à haute tension n’est pas sérieux.

2 juin 2010

2 Commentaires

La France est le pays d’Europe qui compte le plus grand nombre de lignes à haute tension. Bizarrement, elles font aujourd’hui moins débat que les éoliennes. Leur impact sur la santé est pourtant clairement établi.

Flottille de la Paix: une provocation intolérable de plus du gouvernement israélien

1 juin 2010

3 Commentaires

Flottille de la Paix: une provocation intolérable de plus du gouvernement israélien

Une dizaine de civils, membres des équipages de la flottille de la Paix, ont été tués dans l’assaut que Tsahal a lancé à 70 miles nautiques des côtes israéliennes, dans les eaux internationales.

Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Michèle Rivasi.


Twitter FaceBook Flux RSS

Rechercher :

Dernière vidéo :
  • Communiqué de presse – Strasbourg, 13 novembre 2018

    Avec son objectif d’atteindre la neutralité nette des gaz à effet de serre (GES) dans la seconde moitié de ce siècle, l’Accord de Paris a été salué comme l’accord sur le climat le plus ambitieux à ce jour. Mais il ne peut être ambitieux et efficace seulement si les politiques suivent. Ce mardi 13 novembre 2018, le Parlement européen a approuvé l’accord sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique (+475/-100/Abst 33).  Il ancre le concept de ‘budget carbone’ à l’horizon 2050 dans la législation de l’UE en soulignant la nécessité de parvenir le plus tôt possible à une économie zéro nette émissions.

    Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée du groupe des Verts/ALE et co-rapporteur sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit :

     

    « Ce règlement va nous permettre de s’orienter vers l’Accord de Paris. Tous les pays de l’UE devront désormais établir des plans d’action nationaux conformes à l’objectif de l’Accord de Paris, qui est de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, pour atteindre une température de 1,5 °C. Pour la première fois, nous avons ancré dans le droit de l’Union la nécessité de parvenir le plus tôt possible à zéro nette émissions de gaz à effet de serre.

    C’est une première, les objectifs 2030 pour le climat (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) devront être alignés sur un budget carbone de l’UE et une stratégie climatique et énergétique à long terme qui soit compatible avec les objectifs de Paris. Cela nécessite de transformer en profondeur les principaux secteurs émetteurs – plutôt que de procéder à des améliorations marginales pour atteindre des objectifs à court terme.

    Cet accord apporte beaucoup de nouveautés dans la législation européenne. Il demande une stratégie européenne et complète sur le méthane, dont l’impact climatique est d’autant plus élevé que la période de référence choisie est courte, étant donné sa coute vie dans l’atmosphère. La gouvernance pointe aussi la pauvreté énergétique qui est un enjeu à ne pas sous-estimer. Aujourd’hui, personne dans l’Union européenne ne devrait avoir à choisir entre se chauffer, se rafraîchir ou manger.

    Cette gouvernance de l’Union de l’énergie et de l’action climatique ouvre la voie à la transparence et à la participation des collectivités locales à construire l’avenir énergétique et climatique de leur pays. L’accès aux informations pertinentes via une plateforme européenne en ligne, ainsi qu’un dialogue permanent avec les parties prenantes dans l’élaboration ou la révision de plans vont permettre de tenir les gouvernements responsables de leurs objectifs.

    A la COP24 à Katowice, l’attention va se porter sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Ces éléments de bonne gouvernance sont essentiels pour la crédibilité de l’Union européenne sur la scène internationale. Nous demandons maintenant à la Commission d’apporter une réponse sérieuse et concrète au changement climatique et de mettre en place une stratégie à long terme conforme à la dernière recommandation scientifique relative aux défis soulevés dans le rapport spécial du GIEC sur 1,5 °C. Il n’y a pas de temps à perdre ! »

    Intervention en plénière le 13 novembre 2018:

    La gouvernance de l’Union de l’énergie est un bel exemple de réussite européenne:

    Vidéo Europarl TV:

    Réaction de Michèle Rivasi sur la Stratégie climat 2050 de la Commission européenne:

Ad Ad

Suivez-moi sur Facebook!

Associations

Archives